Cote d'Ivoire: "Performatologie" - Le travail de Dr Amani Désiré, "père" de cet art, reconnu et honoré en France

Ce fou de la performatologie en Suisse, en France et en Côte d'Ivoire a été solennellement célébré comme membre de l'Académie Universitaire Française...

« Si, donner de son temps, en signe de naissance à la vie est une expérience protocolaire créative, à travers laquelle le performatologue se définit, alors, le corps en acte puise dans cette mobilité du corps communicationnel ou communicatif, du performatologue, cette expressivité langagière contemporaine comme accomplissement, c'est-à-dire ce sur quoi la performatologie fonde sa propre consolidation esthétique, son caractère nutritif et vital de la chose non seulement performative, mais performatologique. » Telle est l'essence de cette discipline, selon, le père de l'art de la performatologie Dr Ammani Désiré.

Ce fou de la performatologie en Suisse, en France et en Côte d'Ivoire a été solennellement célébré comme membre de l'Académie Universitaire Française et de la Recherche Scientifique en Arts, Sciences de l'Art et des Arts visuels, lors de la remise des diplômes de Doctorat, par l'Université de Strasbourg, le 21 Juin 2019, à l'Aula du Palais Universitaire de l'Université de Strasbourg.

Parrainé par le Pr Jules Hoffmann, prix Nobel de médecine 2018, cette cérémonie qui était à la fois très solennelle, à la fois marquait aussi de son empreinte, les 10 années de création de l'Université de Strasbourg.

Ainsi, l'Ivoirien Désiré Amani, artiste performeur et performatologue n'est pas passé inaperçu selon le Prix Nobel de Médecine Jules Hoffmann (en toge rouge et noire l'image en-dessus), Michel Deneken le Président de l'Université (en toge violette et noire) sur l'image en-dessus, la vice-Présidente de ladite Université (en toge rouge et noire), l'ensemble des Docteurs et le public constitués de parents des Docteurs.

Cette bête internationale de la scène performative en Europe et en Afrique a brillé, lors de cette cérémonie à laquelle toute la crème de la pensée scientifique française y était, à travers la teinte des cheveux en harmonie, avec des lunettes solaires. Le tout dans une ambiance festive, met en lumière le caractère esthétique démesurée de la coiffure du performatologue.

Sous l'ovation des Docteurs, des convives, et de l'intelligensia française, l'artiste performatologue Dr Amani Désiré, a reçu son diplôme de Doctorat des mains du Pr Catherine Schnedecker (en toge jaune et noire), Directrice de l'École Doctorale des Humanités ED520.

Entre les deux poignées de mains, se lisait une très grande reconnaissance entre les deux parties. D'une part, la France qui reconnait le mérite du performatologue Désiré Amani, l'enfant prodigue des ancêtres Agba-sakiaré du N'ZI et des Gaulois ; cet enfant du monde, qui a toujours su répondre aux attentes, aux challenges et d'autre part, la gratitude du Dr Amani Désiré à la France.

Cet ambassadeur des sciences de l'Art et des relations bilatérales entre la France et la Côte d'Ivoire, dans le cadre de la valorisation des arts performatifs et de la performatologie en Afrique, a profité cette occasion pour remercier le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ainsi que le ministère de la Culture et de la Francophonie, la Présidence de l'Université FHB, le Doyen de l'Ufrica, le chef de département des Arts de l'Ufrica, les collègues de l'Ufrica, le Directeur du CRAC la Direction de l'ÉSAPAD, les collègues de l'INSAAC.

Il est à rappeler que Dr Désiré Amani fait partie de cette génération dynamique grimpante, des artistes contemporains d'origine africaine, qui frappent par la qualité de leur talent partout où ils posent les pieds. Dynamique qu'il nomme esthétiquement « afro-dynamisme ».

En revanche, il est aujourd'hui, après son post-doctorat, l'image de l'art de la performatologie et de la performance en Suisse à la Haute École des Arts de Berne (HKB), en France à la Haute École des Arts du Rhin (HEAR), l'Université de Strasbourg (UDS) et en Côte d'Ivoire à l'Université Félix Houphouët-Boigny à l'Ufrica au Département des Arts et à l'École Supérieure des Arts Plastiques d'Architecture et de Design (ÉSAPAD), d'où ce trait d'union entre l'Europe et l'Afrique.

Pour le tout-monde art, l'enseignant-chercheur Dr Désiré AMANI, demeure non seulement ce condensé de praticien, théoricien et plasticien, mais aussi le fruit des cultures africaines, françaises, scandinaves et suisses.

« Il est bien d'aimer son art avec amour, mais l'exercer avec la plus ferme des passions, entraîne tout un continent à vous porter très haut comme la vérité qui triomphe sans précédent ». C'est à partir de cette pensée que le père de la performatologie, Dr Désiré Amani, finit sa performance .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.