Congo-Kinshasa: J-P Bemba à propos de F. Tshisekedi - « Il y a eu des gestes qui ont été faits notamment, la libération des prisonniers politiques »

Rentré à Kinshasa ce dimanche 23 juin, l'opposant congolais, Jean-Pierre Bemba, a salué quelques avancées enregistrées dans depuis que le chef de l'État, Félix Tshisekedi, est au pouvoir, notamment la libération des prisonniers politiques.

En intervenant sur les antennes de Radio France international (RFI), il a également constaté l'échec des reformes au sommet de l'État.

Se confiant sur son positionnement par rapport à l'actuel pouvoir, J-P Bemba a noté quelques avancées enregistrées par Félix Tshisekedi, notamment la libération des prisonniers politiques. Mais, il regrette de n'avoir pas constaté jusque là des reformes au sommet de l'État.

« Si on parle des réformes, aucune réforme n'a a été faite. Le gouvernement qui est entendu depuis six mois devrait se mettre en place. Il devrait lui se mettre en place », a-t-il déclaré.

« Il y a eu des gestes qui ont été faits notamment pour avec la libération des prisonniers politiques », a-t-il renchéri.

A propos du président de la République s'est exprimé en ces termes : « Je ne suis pas là pour applaudir. Les gens sont là pour faire leur travail et ils sont payés pour ça ».

Pour rappel, Jean-Pierre Bemba Gombo est arrivé à Kinshasa, ce dimanche 23 juin. Il a été accueilli à l'aéroport international de Ndjili par les cadres de son parti, le MLC, dont Eve Bazaiba et Jacques Djoli. Certains leaders de la coalition Lamuka, dont il fait également parti, étaient présents tels que Martin Fayulu et Adolphe Muzito.

Le président du MLC n'avait pas évoqué le sujet de la vérité des urnes lors de son meeting à la place Sainte-Thérése, dans la commune de Ndjili, constate-t-on.

Eu égard à cette situation, J-P Bemba restera-t-il dans la coalition Lamuka ?, s'interroge l'opinion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.