Togo: Une même vision du développement

25 Juin 2019

Patrick Tévi, le secrétaire général de la présidence participe depuis le début de la semaine à Beijing à la réunion de suivi du sommet Chine-Afrique (FOCAC) qui s'était déroulé en septembre dernier.

Le vice-président chinois Wang Qishan s'est entrete,u avec l'officiel togolais et avec 80 responsables africains présents sur place.

'La Chine continue à mener le FOCAC sur un rythme que nous apprécions. Cette initiative nous tient à cœur. La Chine et le Togo partagent la même vision en matière de développement', a déclaré M. Tévi à Radio Chine Internationale (RCI).

Selon le cabinet américain China Africa Research Initiative (Cari), basé à Washington, la Chine a prêté à l'Afrique un total de 125 milliards de dollars entre 2000 et 2016.

De nombreux pays africains, à l'instar du Togo, ont été en mesure de lancer de grands projets structurants (routes, port, aéroport) grâce au soutien financier de Beijing sous forme de dons ou de prêts concessionnels.

La Chine peut fournir dans un délai ultra-court ce que l'Union européenne, les Etats-Unis, le Japon ou l'Inde ne peuvent offrir faute de ressources suffisantes.

Les sommes astronomiques injectées par les autorités chinoises ont un double objectif, renforcer l'influence politique et gagner de l'argent à terme.

La Chine va consacrer 60 milliards de dollars supplémentaires au développement économique des pays africains, a promis le président Xi Jinping.

Ce soutien comprendra notamment 15 milliards de dollars d'aide gratuite et de prêts sans intérêts.

M. Jinping a également indiqué que son pays annulerait une partie de la dette, arrivant à maturité cette année, des pays les moins développés, enclavés ou insulaires, du continent africain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.