Angola: Huila dépense plus d'un milliard de kwanzas en électricité

Lubango (Angola) — Plus d'un milliard de kwanzas, telle la valeur que la province de Huila dépense, mensuellement, en carburant pour assurer la production d'électricité, cours qui pourrait augmenter avec la mise en marche de deux turbines neuves qui ajouteront encore 150 mégawatts à la puissance disponible.

C'est ce qu'a fait savoir, lundi, le gouverneur local, Luis Nunes, au cours d'une réunion avec le chef de l'Etat angolais, João Lourenço, qui effectue une visite de travail de 48 heures à Lubango, chef-lieu de la province de Huila (sud).

Deux turbines électriques installées dans la province fournissent au total près de 70 mégawatts, et ces machines consomment, quotidiennement 256 litres de gasoil, soit une consommation mensuelle d'un milliard et cent million de kwanzas, a-t-il précisé.

Selon le gouverneur, cette situation pourrait être résolue si l'on acheminait vers Huila l'électricité produite par le barrage hydroélectrique de Laúca, situé dans la province de Malanje (nord), ou à partir du barrage de Ngove, localisé dans la province de Huambo (plateau central).

Par ailleurs, parlant de l'Agriculture à Huila, le gouverneur a dit que la province, qui mise sur la production de patate et de semences améliorées de maïs, avait un potentiel de production de 100.000 tonnes de céréales par an, mais la dégradation des voies d'accès constituait un obstacle à l'écoulement des produits vers le marché.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.