Cameroun: Enseignement Secondaire - "Le service public est gratuit"

Le ministre des enseignements secondaires s´insurge contre les agissements répréhensibles de certains "individus à la moralité peu recommandable qui ratissent les établissements scolaires, les délégations et les couloirs du bâtiment abritant les services centraux de son département ministériel pour extorquer de fortes sommes d'argent aux usagers en leur faisant miroiter des facilités dans le traitement de leurs dossiers".

Clean SchoolDans sa note d´information N° 46/19 du 24 juin 2019, la ministre des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga dénonce ces "pratiques mafieuses susceptibles de jeter le discrédit sur l'impartialité dans le traitement des dossiers et la bonne gouvernance tant prônée au Ministère des Enseignements Secondaires, à travers le concept de Clean School".

"J'insiste et je rappelle que le service public est gratuit. De ce fait, les affectations, les mutations, les nominations, l'établissement des actes de carrière et leurs effets financiers, le mandatement des avances de solde et des actes d'intégration ainsi que les arriérés de salaires y afférents sont tous gratuits", souligne-t-elle encore, non sans "exhorter les enseignants et responsables victimes ou témoins des telles pratiques à les dénoncer à la Cellule de Lutte Contre la Corruption de son département ministériel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.