Angola: Huíla bénéficie du premier centre public d'hémodialyse

Lubango — Au moins 127 patients sous hémodialyse dans la province de Huíla pourront commencer le traitement au Centre d'hémodialyse de Lubango le 14 juillet prochain, inauguré mardi par la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta.

Le président de la République, João Lourenço, en visite de travail de deux jours à Huíla, a assisté à l'inauguration du centre, doté d'une technologie de pointe.

Accompagnée de la première dame, Ana Dias Lourenço, du gouverneur local, Luís Nunes, et des chefs de départements ministériels, le Chef de l'Etat a reçu des explications sur le fonctionnement de la structure, érigée dans le sous-sol de l'hôpital général de Lubango, qui assistera 74 patients/jour.

La réhabilitation de l'hôpital général de Lubango, y compris le centre d'hémodialyse, le bloc opératoire, les urgences médicales, entre autres domaines, a été budgétée à 27 millions USD.

Sílvia Lutucuta s'est félicitée de l'inauguration du projet qui réduira le "fardeau logistique énorme" pour les patients et leurs familles qui doivent se rendre dans la province de Benguela pour se faire soigner.

Elle a expliqué à l'ANGOP que le centre avait les valences nécessaires pour le traitement des patients adultes et des enfants en soins rénaux aigus dans les unités de soins intensifs.

"Nous sommes très satisfaits car nos patients bénéficieront d'un traitement de dialyse de bonne qualité avec toutes les conditions créées", a souligné la responsable du secteur de la santé.

La gouvernante a informé qu'après le 14 juillet "tout suivra un calendrier, car nous allons emmener les patients d'un endroit à un autre et un patient sous hémodialyse effectue son traitement tous les deux jours".

Le ministre de la Santé a souligné que, en raison de sa spécificité, la création d'un tel centre obéissait aux règles et normes internationales, y compris à un système de traitement de l'eau moderne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.