Angola: Le pays appelle la FAO à soutenir le secteur de la Pêche

Rome — La ministre angolaise de la Pêche et de la Mer, Maria Antonieta Baptista a appelé mardi la FAO à appuyer davantage les pays membres de cette organisation onusienne dans l?application de divers instruments du secteur, en vue de développer et d?améliorer l'activité liée à la pêche.

L'appel a été lancé en présentant la Déclaration de l'Angola, au nom du Groupe Régional Africain, lors de la plénière de la première Commission de débat sur la présentation et approbation du rapport de la 33è session du Comité des Pêches, tenue dans la capitale italienne en juillet 2018.

Dans la déclaration, lue dans le cadre de la 41è session de la conférence, le Groupe manifeste son appui à la proposition concernant la déclaration de l'Année internationale de la Pêche Artisanale et de l'Aquaculture en 2022, ainsi qu'à la mise en place d'un sous comité de gestion de pêche du Fonds des Nations Unies pour l'Agriculture.

Le document reconnaît la contribution de la pêche et de l'aquaculture à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à l'éradication de la pauvreté et la faim, et à la création de postes d'emploi pour des millions de citoyens à travers le monde.

Toutefois, le document souligne qu'actuellement le secteur de la Pêche avait de nombreux défis à relever, notamment l'accès aux ressources, l'égalité du genre, la réduction de pertes et gaspillages de poisson, l'accès au marché, la pêche illicite, la biosécurité, la pollution des eaux et les changements climatiques.

Jeudi, la ministre angolaise de la Pêche et les participants à la 41è session de la conférence de la FAO seront reçus en audience par le Pape.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.