Congo-Kinshasa: Bruxelles - Sindika Dokolo co-organise une exposition au Palais des beaux ARTs

L'exposition « IncarNations, African art as philosophy », prévue du 28 juin au 6 octobre, est conçue par l'artiste sud-africain Kendell Geers, en partenariat avec le collectionneur congolais, Sindika Dokolo.

« IncarNations », indique le Palais des beaux arts (Bozar), est une initiative passionnante qui reflète la diversité des patrimoines esthétiques africains, débarrassés de tout prisme européo-centriste et incluant l'influence des diasporas, des itinéraires des esclaves, du colonialisme ou des mouvements d'indépendance.

En outre, poursuit l'institution, extraites de l'impressionnante collection de Sindika Dokolo, les productions d'artistes africains résonnent avec celles de la diaspora tandis que des œuvres d'art contemporain seront présentées aux côtés d'œuvres classiques, ouvrant ainsi enfin la voie au dévoilement de l'art africain, compris comme une pratique philosophique vivante.

« IncarNations » permettra alors de découvrir l'art africain avec un nouveau regard, des sculptures les plus anciennes aux nouveaux artistes les plus en vue : Nick Cave, William Kentridge, Tracey Rose, Wangechi Mutu, Otobong Nkanga, Yinka Shonibare CBE, Pascale Marthine Tayou, Ana Mendieta, Kehinde Wiley, Andres Serrano, Aida Muluneh, Mwangi Hutter, Hank Willis Thomas, Tracey Rose, Adrian Piper, Lubaina Himid, Roger Ballen, Zanele Muholi, Phyllis Galembo...

L'exposition est réalisée dans le cadre de « Boza Connects Africa » qui, explique-t-on, présente le meilleur des créations artistiques contemporaines en lien avec le continent et sa diaspora en Europe et dans le monde, afin d'ouvrir des perspectives pour une nouvelle image et des futurs narratifs de l'Afrique. L'objectif étant notamment de mettre en avant la créativité contemporaine du continent africain et de la diaspora ainsi que d'inclure les voix africaines aux discours sociétaux d'aujourd'hui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.