25 Juin 2019

Congo-Brazzaville: Formation professionnelle - Plus de vingt-cinq apprenants reçoivent des attestations

Les jeunes ayant appris dans le domaine de l'hôtellerie, notamment dans les filières de la cuisine, la restauration, la pâtisserie et de l'hébergement ont reçu, le 22 juin, des attestations de fin de formation à Brazzaville.

Les attestations ont été signées par le ministère de la Jeunesse et de l'éducation civique et celui des Petites et moyennes entreprises, de l'artisanat et du secteur informel.

La remise a été sanctionnée d'une soutenance publique après une formation de huit mois. Trois candidats ont défendu leur diplôme au terme d'un exercice de gastronomie.

Le reste des apprenants a présenté des aliments selon les thèmes choisis par leur centre de formation "2M service".

L'exercice de gastronomie a porté sur la présentation « d'un plat végétarien », proposé par le président du jury, Honore Toudissa Dia Malanda, président de l'Association congolaise des jeunes cuisiniers, également secrétaire général de l'Union africaine des cuisiniers.

L'objectif a été d'inciter les candidats à présenter autrement, en quarante-cinq minutes, les aliments connus de tous les Congolais. La démonstration consistait également à prendre en compte les mesures d'hygiène alimentaire, la rapidité et la présentation du plat, a expliqué le président.

La démonstration a été focalisée sur les aliments, notamment l'igname, les petits pois, les champignons et la pomme ainsi que des ingrédients afin de permettre à ces jeunes d'aller dans l'orientation d'un plat végétarien d'une façon standard et gastronomique parce que la cuisine est un défi et un challenge, a-t-il ajouté.

A cet effet, Jessica Dominique Malanda a été déclarée la première de la compétition avec cent vingt-cinq points, après discussions entre les membres du jury sur l'hygiène alimentaire, la rapidité ainsi que la présentation des mets et bien d'autres règles.

La jeune apprenante a indiqué que son rêve de devenir une cheffe dans le domaine de l'hôtellerie venait de se réaliser ce jour. « J'ai été passionnée dans ce domaine de l'hôtellerie depuis la classe de troisième. Il fallait la concentration et l'imagination dans la décoration gastronomique pour arracher la première place », a-t-elle confié.

La deuxième place est revenue à Dieudonné Sévérin Batina qui a mis l'accent pendant la compétition sur le savoir-faire. « J'aimerais bien remercier mon encadreur qui a été si ouvert en m'incitant à la ponctualité et à avoir confiance en moi-même dans tout travail », a-t-il indiqué.

Notons que ces jeunes font partie de la première promotion du Centre de formation professionnelle en hôtellerie dénommé « 2M service » que dirige Thianslly Arlich Madzou Moukassa. Il a été formé de 2015 à 2016, par le Projet de développement des compétences pour l'employabilité dans les filières de la cuisine, la restauration, la pâtisserie et l'hébergement.

Thianslly Arlich Madzou Moukassa a exhorté ces finalistes à prendre leur destin en main, parce qu'ils ont appris un métier qui leur donnera du travail pour devenir utiles à la société. « Les enseignements que vous avez reçus sont devenus un socle sur lequel repose votre vie. Vous ferez désormais attention à ce qui se présente devant vous dans les restaurants, parce que vous n'avez plus le même comportement qu'un profane en la matière », a-t-il déclaré.

Congo-Brazzaville

Développement communautaire - Les premières universités d'été de Bacongo rallongées au 28 juillet

Initialement prévue du 5 au 21 du mois en cours, la grande consultative participative et citoyenne des habitants… Plus »

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.