25 Juin 2019

Congo-Brazzaville: Enseignement technique et professionnel - Plus de cinq mille candidats passent les brevets

Le ministre de tutelle, Antoine Nicéphore Fylla Saint Eudes, a lancé les épreuves écrites des brevets technique et professionnel, le 25 juin, à Brazzaville.

« Au niveau du brevet d'études techniques, il y a cinq mille dix-neuf candidats et trois cent soixante-sept pour le brevet d'études professionnelles. Ils sont repartis en trente-six centres sur toute l'étendue du territoire national », a expliqué le directeur des examens et concours techniques, Joseph Mokila. Il a, par ailleurs, noté l'engouement des Congolais à apprendre les métiers sur le banc de l'école.

L'année dernière, en effet, il n'y pas eu assez de candidats à ces deux examens. Le nombre de cette session en cours est quasiment le double de celle de l'année scolaire écoulée.

Joseph Mokila a également fait constater que les conditions ont été préalablement réunies pour que tout se passe normalement. « Chaque année, nous faisons mieux », a-t-il souligné.

Les épreuves écrites, lancées par le ministre de l'Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l'emploi, prendront fin le 28 juin. Les candidats passeront ensuite à l'aspect pratique et devront, enfin, retenir leur souffle, en attendant la publication des résultats.

Congo-Brazzaville

Première édition Miss ronde Sénégal-Congo - Les inscriptions se poursuivent jusqu'au 31 juillet

L'évènement sera organisé du 1er au 6 septembre dans la salle du grand théâtre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.