Congo-Brazzaville: Ministère de la Recherche - Les dossiers d'avancement et de reconstitution de carrière en cours d'analyse

Les travaux de la Commission administrative paritaire des cadres et agents de la fonction publique évoluant au ministère de la Recherche scientifique et de l'Innovation technologique, ouverts le 25 juin, portent sur deux cent quarante-deux dossiers liés au parcours professionnel de ces derniers.

« Dans les deux cent quarante-deux dossiers, il y a cent cinquante-sept promotions, treize révisons de situation administrative, sept reconstitutions de carrière, vingt-huit titularisations, vingt-cinq avancements et huit rectificatifs », a fait savoir le ministre de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, à l'ouverture des travaux de la Commission administrative paritaire.

Ces cadres et agents peuvent enfin se réjouir de ce que l'Etat reconnaissant apprécie à sa juste valeur leur implication dans la reconstruction du tissu économique et social national, a indiqué le ministre, tout en précisant que la dernière Commission administrative paritaire de son département remonte à 2013, soit cinq ans.

Selon Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, la recherche scientifique et l'innovation technologique sont des leviers qui jouent un rôle important dans la marche du Congo vers le développement. Le personnel, dévoué à la tâche, qui exerce au sein de son ministère, mérite un suivi administratif adéquat afin de bénéficier d'un statut particulier attractif. Ce qui, d'après lui, permet d'éviter les fuites des cerveaux.

« L'importance d'un avancement, d'une révision de situation administrative, ou d'une reconstitution de carrière, d'une titularisation n'est plus à démontrer dans la vie professionnelle d'un agent de la fonction publique », a indiqué le ministre. Les travaux qu'il a ouverts se poursuivent. Les cadres et agents du ministère attendent les résultats.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.