25 Juin 2019

Burkina Faso: Affaire Rama, la Slameuse / Me Gilbert Noël Ouédraogo - «On interpelle une artiste-musicienne juste pour faire diversion»

Pour sa traditionnelle conférence de presse, le chef de file de l'opposition politique était face aux hommes et femmes de médias, ce mardi 25 juin 2019, pour échanger et commenter les sujets d'actualité de la semaine. La conférence a été animée par Maître Gilbert Noël Ouédraogo, président de l'ADF/RDA, et Abdoulaye Arba, président du PMP.

La récente révision controversée du Code pénal, les examens scolaires, session 2019, la question des déplacés internes et la suspension des concours de la Fonction publique de cette année, tels ont été les sujets abordés avec les journalistes par les représentants de l'opposition politique burkinabè lors de cette conférence de presse.

D'entrée, Maître Gilbert Noël Ouédraogo, président de l'ADF/RDA, a affirmé que c'est un coup de massue qui a été porté à la presse burkinabè et aux leaders d'opinion par cette loi modificative du Code pénal. Cela prouve à souhait l'absence de vision et le tâtonnement auquel le pouvoir actuel nous a habitués, a-t-il ajouté.

Pour eux, l'important est d'apporter sur le terrain la réponse qui s'impose au lieu de chercher des boucs émissaires où à infantiliser la presse nationale et les leaders d'opinion en leur imposant un silence absolu sur les questions liées au terrorisme.

En outre, ils réaffirment leur soutien à nos forces de défense et de sécurité et condamnent toutes les informations pouvant porter atteinte au moral des FDS.

Toutefois, l'opposition estime que le pouvoir peine à apporter des solutions idoines aux questions de sécurité et cherche à faire en sorte qu'on ne parle plus de nos concitoyens qui meurent en silence dans nos provinces suite aux attaques.

Au vu des résultats chaotiques des examens, selon les conférenciers, nos enfants sont en train de payer le prix de l'échec de la politique gouvernementale en matière d'éducation, doublée de la négligence que le gouvernement a affichée envers les travailleurs de l'éducation nationale tout au long de l'année scolaire. A cela s'ajoute la lancinante question d'insécurité qui a fait que de nombreux scolaires ont abandonné, contre leur gré, les chemins de l'école.

Concernant cette insécurité, des compatriotes ont quitté leurs patelins, fuyant désespérément la mort, pour se réfugier à Ouagadougou, a déclaré Maître Gilbert Noël Ouédraogo. Et d'ajouter que le gouvernement leur a demandé de retourner d'où ils sont venus parce qu'ici il n'aurait pas les commodités nécessaires pour les accueillir.

Cela pour cacher la face visible de leur échec et éloigner des cameras de télévision le visage de la misère qu'il a façonné. Pour le principal orateur du jour, Gilbert Ouédraogo, l'Etat n'a pas organisé les concours de la Fonction publique session 2019 et avait réduit les postes à pourvoir de 40% l'an passé.

Ainsi, il invite le ministère concerné à se prononcer sans ambiguïté et dans les meilleurs délais sur cette préoccupation.

Au vu de toutes ces préoccupations, l'Etat est en train de mener des actions de diversion consistant à interpeller une artiste-musicienne. «La justice doit être la même pour tous, et elle doit user de la même célérité dans toutes les affaires», a-t-il affirmé.

Burkina Faso

L'amendement du code pénal doit être déclaré inconstitutionnel

Reporters sans frontières (RSF) appelle le Conseil constitutionnel du Burkina Faso à déclarer non… Plus »

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.