Sénégal: Le procureur de la République invité à exploiter les 19 dossiers reçus de l'OFNAC

Dakar — La présidente de l'Office national de la Lutte contre la fraude et la Corruption (OFNAC), Seynabou Ndiaye Diakahaté, a invité mardi le procureur de la République à exploiter les 19 dossiers qui son institution lui a fait parvenir.

"Le procureur a reçu 19 dossiers de l'OFNAC et aucun dossier n'a été exploité. Je l'invite plutôt à exploiter les dossiers reçus de l'OFNAC pour prendre une décision", a-t-elle dit, en marge de l'atelier de validation technique de la stratégie nationale de lutte contre la corruption.

Selon elle, "l'OFNAC a fait son travail dans le respect des règles et principes qui gouvernent toute enquête et a remis tous les dossiers au procureur de la République, à lui d'en tirer toutes les conséquences".

"Ce serait étonnant que le procureur de la République nous retourne un dossier d'enquête", a-t-elle soutenu, précisant que "l'OFNAC ne travaille ni sous l'autorité, ni sous la direction du procureur de la République".

Aussi, elle rappelle que ce sont sont les officiers de police judiciaire et les agents de police judiciaire qui travaillent sous l'autorité du procureur de la république.

"Si je devais contribuer à son travail, je lui aurai suggéré de saisir un juge d'instruction qui par voie de relégation judiciaire pourrait saisir un officier de police judiciaire et lui demander de déposer des actes. Ce que le procureur ne peut pas faire vis-à-vis de l'OFNAC", a-t-elle fait savoir.

Seynabou Ndiaye Diakahaté a par ailleurs souligné que l'OFNAC "n'est pas un organe de poursuites mais plutôt un organe d'investigation".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.