25 Juin 2019

Sénégal: La lutte contre la corruption, un combat à portée de main (secrétaire d'Etat)

Dakar — La lutte contre la corruption est un combat à portée de main, compte tenu notamment de la volonté politique affirmée des autorités et de la maturité du peuple, de plus en plus exigeant, a déclaré mardi le secrétaire d'Etat auprès du garde des sceaux, en charge de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance, Mamadou Saliou Sow.

"Je demeure convaincu, pour ma part, que ce combat contre la corruption est à notre portée, parce que nous avons un arsenal juridique éprouvé en la matière, nous avons des organes crédibles, une volonté politique affirmée en faveur de la transparence et un peuple mûr et de plus en plus exigeant", a-t-il dit.

Mamadou Saliou Sow s'exprimait à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de l'atelier de validation technique de la stratégie nationale de lutte contre la corruption, une rencontre organisée par l'OFNAC, en collaboration avec le PNUD.

"En se dotant d'une stratégie nationale de lutte contre la corruption, notre pays a désormais toutes les cartes en main pour faire échec à la non transparence, à la corruption et à la concussion", a relevé M. Sow.

Selon lui, "il nous manquait une stratégie coordonnée et consensuelle pour synchroniser les efforts des organes de lutte, de la société civile, des partenaires au développement et des populations en vue d'améliorer l'efficacité de notre action".

Pour sa part, la présidente de l'OFNAC, Seynabou Ndiaye Diakhaté, a rappelé que, dès le mois d'octobre, le gouvernement avait instruit son institution de conduire le processus d'élaboration de la stratégie nationale de lutte contre la corruption.

Cette décision, a-t-elle dit, répondait au moins à deux impératifs, à savoir le respect des dispositions de la convention des Nations unies contre la corruption et celle de la déclaration de Kuala Lumpur (Malaisie) sur les stratégies nationales de lutte contre la corruption.

Elle répondait d'autre part, "à la nécessité de tout mettre en œuvre pour atteindre rapidement l'objectif de mettre en place une stratégie nationale de lutte contre la corruption identifiée au niveau de l'axe 3 du Plan Sénégal émergent (PSE) relatif à la gouvernance, à la paix et à la sécurité".

Selon elle, la stratégie nationale de lutte contre la corruption, devra au terme de son élaboration "être le cadre d'actions global pour les mesures à prendre dans la prévention et la lutte contre la corruption.

Mais aussi, elle va "servir d'outil pour la mobilisation et la coordination des efforts et ressources dans la prise en charge de ce fléau".

Le processus d'élaboration a été, conformément à la volonté des autorités étatiques, "inclusif et participatif" car ayant impliqué "toutes les forces vives de la nation", souligne-t-elle. .

"Il s'agira, pour notre part, de passer en revue l'ensemble du document, partager le cadre, présenter la synthèse du plan d'actions ainsi que le cadre de pilotage suivi-évaluation, retenir l'ensemble des observations, et procéder à la validation technique finale", a-t-elle aussi indiqué.

Sénégal

CAN 2019 - La CAF change l'arbitre de la finale

Ayant désigné dans un premier temps, l'arbitre Sud-Africain Victor Gomes pour la finale de la CAN 2019, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.