Sénégal: Kaolack - 20 morts en 5 mois dans des accidents de la circulation (sapeurs-pompiers)

Kaolack — La Brigade des sapeurs-pompiers de Kaolack (centre) a effectué 380 sorties relatives à des accidents de la circulation de diverses nature entre le 1er janvier et le 31 mai 2019, lesquels ont occasionné 563 blessés et 20 pertes en vie humaine, a indiqué son responsable, le lieutenant Arona Diallo.

"Dans la période du 1er janvier au 31 mai 2019, les éléments de la Brigade des sapeurs-pompiers de Kaolack ont effectué 380 sorties concernant des accidents de la circulation de diverses natures", a-t-il indiqué dans un entretien avec l'APS, dans le cadre de la Semaine de la prévention routière.

Selon lui, ces accidents concernaient notamment des piétons renversés par des véhicules ou un cyclomoteur, des collisions entre véhicules automobiles ou entre cyclomoteurs, des dérapages suivis de renversement de véhicules automobiles.

Il a aussi cité des dérapages suivis de heurts, des carambolages de véhicules automobiles entre autres incidents.

Les accidents concernant des cyclomoteurs ont été les "plus fréquents avec 101 cas de cyclomoteurs renversés par un véhicule automobile, 74 cas de piéton renversés par un cyclomoteur, 56 cas de collision entre cyclomoteurs et 40 cas de dérapages et chutes de cyclomoteurs", a-t-il signalé.

La Semaine nationale de la prévention routière qui prend fin mercredi a pour thème cette année "accidents de la circulation et assurances".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.