26 Juin 2019

Maroc: Ouverture à Paris d'une réunion de haut niveau Maroc-OCDE

Une réunion de haut niveau Maroc-OCDE s'est ouverte, mardi en fin de matinée, à Paris, avec la participation du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, accompagné d'une importante délégation ministérielle, et du secrétaire général de cette organisation, Angel Gurria.

Cette réunion, qui se tient au siège de l'OCDE, devait être marquée par la signature d'un protocole d'accord sur le Deuxième programme Pays-Maroc (PPM-2) ainsi que d'une Convention multilatérale pour la mise en oeuvre des mesures relatives aux conventions fiscales pour prévenir l'érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfices.

Auparavant, un entretien devait avoir lieu entre MM. El Otmani et Gurria, suivi d'une réunion des membres du Conseil au niveau des ambassadeurs.

Outre la signature du programme PPM2 et de la Convention multilatérale pour la mise en oeuvre des mesures relatives aux conventions fiscales, la réunion de haut niveau Maroc-OCDE devait être marquée par un déjeuner-débat articulé autour de quatre sessions : «Réformes économiques au Maroc : levier d'investissement, de croissance et d'emploi», «Gouvernance, transparence et lutte contre la corruption», «Développement territorial» et «Coopération Sud-Sud : MENA et Afrique».

Ces sessions seront animées par la délégation ministérielle accompagnant le chef du gouvernement ainsi que par de hauts responsables marocains et de l'OCDE.

La délégation ministérielle marocaine comprend Mohammed Aujjar, ministre de la Justice, Mohamed Benchaaboun, ministre de l'Economie et des Finances, Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Mohamed Ben Abdelkader, ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique et Abdelahad Fassi Fihri, ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville et Mme Mounia Boucetta, secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Ces sessions, au programme desquelles figure une intervention de l'ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, seront animées également par Khalid Safir, wali, directeur général des collectivités locales, et Mohand Laenser, président de l'Association des régions du Maroc.

Le premier Programme Pays-Maroc était composé de 16 projets qui s'articulaient autour de trois domaines stratégiques pour le Royaume : la compétitivité, la gouvernance publique et l'inclusion sociale.

Il comprenait des examens par les pairs, des activités de renforcement des capacités, l'inclusion dans les outils statistiques de l'OCDE, la participation à 9 comités de l'OCDE et l'adhésion à 9 instruments juridiques de l'organisation. Il a permis d'accompagner l'élaboration de politiques fondées sur des données concrètes et factuelles.

De nombreux projets stratégiques nécessitant des efforts de concertation et de coordination entre départements ministériels ont pu bénéficier de l'appui de l'OCDE dans le cadre de ce programme.

Ce PPM1 a permis notamment le renforcement de l'articulation et de la cohérence des politiques publiques, l'accentuation d'une approche participative et d'ouverture de l'administration et l'amélioration de l'utilisation des statistiques et indicateurs pour renforcer les politiques publiques.

Il a ainsi contribué à l'identification et à la formulation de recommandations fondées sur des indicateurs élaborés grâce à la collecte et à l'analyse de données, suivant les méthodes de travail de l'OCDE. Aussi, des approches empiriques reposant sur des enquêtes de terrain ont été largement utilisées. Cela a permis au Maroc d'être intégré dans les bases de données de l'OCDE, et de pouvoir bénéficier de comparaisons à l'international.

Maroc

Henri Michel - Un documentaire de Hafid Aboulahyane pour rendre hommage à l'Aixois

Natif de l'Aix en France, Henri Michel a construit sa réputation sur le continent africain. Sélectionneur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.