Afrique de l'Ouest: Développement de l'agriculture - Dakar loge le bureau hub Afrique de l'ouest du FIDA

Le Fonds international de développement agricole (Fida) relevant des Nations unies a ouvert un bureau régional pour l'Afrique de l'Ouest dans la capitale sénégalaise Dakar. Cette nouvelle base devrait couvrir sept pays, notamment le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal.

La cérémonie d'inauguration de ce nouveau bureau s'est déroulée hier, mardi 25 juin, en présence du ministre de l'Elevage et de la production animale Samba Diobéne Ka.

Un bureau Hub Afrique de l'Ouest du Fonds international de développement agricole (Fida) vient d'être ouvert à Dakar pour couvrir 7 pays, notamment le Cap Vert, la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal.

Présidant la cérémonie d'inauguration de ces nouveaux locaux, le ministre de l'Elevage et de la production animale Samba Diobéne Ka a magnifié la coopération exemplaire qui existe entre le gouvernement du Sénégal et le Fida.

« Cette coopération est vieille de 39 ans avec des résultats aussi nombreux que significatifs à travers divers projets et programmes tels que le Pafa, le Pafa extension, le Padaer qui ont valu au fonds et à notre coopération une réelle confiance des populations rurales », a-t-il soutenu.

Selon le ministre, ces résultats sous-tendus par des innovations et des bonnes pratiques qui continuent de faire leurs preuves sur le terrain, contribuent à la transformation économique et sociale des conditions de vie des populations dans leurs zones d'intervention.

Par ailleurs, Samba Diobéne Ka a dit espérer que le Hub Afrique de l'Ouest renforcera la présence du Fida sur le terrain et permettra de s'intégrer dans les dialogues nationaux et régionaux pour impacter davantage la réduction de la pauvreté et de l'inclusion sociale des couches les plus défavorisées par une meilleure coordination des projets de la complémentarité entre les partenaires techniques et financiers.

Lisandro Martin, directeur de la division Afrique de l'Ouest et du centre du Fida a fait savoir pour sa part que les ressources du Fida au Sénégal sont en train de se multiplier pour les deux prochaines années avec une meilleure connaissance des défis et surtout avec la bonne trajectoire du Sénégal dans l'utilisation de ses ressources.

« On est en train de développer une nouvelle stratégie pays qui va nous permettre de se mettre d'accord sur les priorités dans les prochaines années. On espère qu'avant la fin de cette année, on va approuver le projet pour la jeunesse consistant à appuyer les Start ups agricoles », informe-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.