26 Juin 2019

Cote d'Ivoire: États-Unis - Les exportations ivoiriennes estimées à 666,4 milliards de F CFA

L'African growth and opportunity act a contribué, à hauteur de 18%, à l'ensemble des exportations du pays.

En 2018, les exportations de la Côte d'Ivoire vers les Etats-Unis se sont élevées à 1 milliard 211 millions 675 mille 214 de dollars américains, soit 666,421 milliards de FCfa.

Et les produits ivoiriens ayant bénéficié de franchise de droit de douane dans le cadre du Système généralisé de préférence et de la loi américaine sur la croissance et les opportunités en Afrique (African growth and opportunity act, en abrégé Agoa) ont porté sur une valeur totale de 218 millions 444 mille 638 dollars Us, l'équivalent de 120,144 milliards de FCfa. Soit une contribution de l'ordre de 18% des exportations ivoiriennes.

Des chiffres brandis par Kara Diallo, spécialiste de l'Agoa, le 25 juin, au Centre Andrew Young pour la promotion de l'entrepreneuriat à Abidjan-Plateau, à l'occasion d'une session d'information sur l'Agoa à l'intention des journalistes.

Selon le spécialiste, les pays bénéficiaires de l'Agoa dont la Côte d'Ivoire ont exporté pour 2,4 milliards de dollars de produits agricoles, l'équivalent de 1 320 milliards de FCfa en 2016. Et 20% de ces exportations ont bénéficié des franchises de l'Agoa.

Kara Diallo a expliqué que l'Agoa a pour objectif d'accroître le commerce et les investissements avec l'Afrique subsaharienne pour stimuler la croissance et encourager l'intégration économique.

« C'est un programme commercial unilatéral dont l'objectif est de fournir une franchise en droits de douane.

L'avantage, c'est que 6 500 produits sont éligibles et peuvent entrer sur le marché américain sans payer de droits de douane et sans quota. Ces produits concernent tous les secteurs : les produits agricoles, pétroliers, le caoutchouc, les noix, le bois, etc. », précise-t-il.

Et de révéler: « Les vêtements et accessoires constituent le principal secteur d'exportation en termes de produits non pétroliers, suivis des exportations d'équipement, de transport (véhicules et pièces détachées) et de métaux primaires.

L'habillement est également le secteur le plus diversifié, en ce qui concerne le nombre de pays bénéficiaires qui utilisent ces préférentiels ».

Kara Diallo a rappelé les principaux critères pour bénéficier des avantages de l'Agoa. A savoir être sur la liste des produits éligibles, respecter les règles d'origine, être exporté directement vers les Etats-Unis et, enfin, le déclarant en douane aux États-Unis doit demander la préférence Agoa.

Cette année, 39 pays d'Afrique subsaharienne, y compris la Côte d'Ivoire, sont éligibles à ce programme américain.

Cote d'Ivoire

Numérique - Le secteur augure des perspectives de croissance

Le secteur de l'Economie numérique est en plein essor en Côte d'Ivoire. Pour preuve, en Afrique, le pays… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.