26 Juin 2019

Burkina Faso: Les emballages des cigarettes changent à partir du 1er juillet 2019

Les conditions et les modalités de ces emballages ont été dévoilées hier mardi 25 juin 2019 au cours d'une conférence de presse tenue conjointement par le ministère en charge du commerce et celui de la santé.

Les acteurs ont ainsi évoqué le contexte de l'implémentation du marquage sanitaire graphique des produits du tabac au Burkina Faso.

« Ainsi, à partir du 1er juillet 2019, les images sur les paquets de cigarettes seront désormais obligatoires pour toutes marques vendues au Burkina Faso.

Les emballages marqués et les emballages non marqués seront vendus concomitamment jusqu'à l'épuisement des stocks dans un délai raisonnable de 2 à 3 mois » informe le ministère en charge du Commerce.

Par ailleurs, le département en charge du commerce a précisé que ses services techniques tels la Brigade mobile de Contrôle et de la répression des fraudes (BMC), ceux du ministère de la santé et du ministère des finances à travers la douane vont veiller au strict respect de ladite mesure.

En rappel, cette mesure d'implémentation du marquage sanitaire graphique des produits du tabac a pour objectif « de protéger la population notamment la frange des jeunes des méfaits de la cigarette et à lutter contre la fraude et la contrebande de la cigarette ».

Selon l'OMS, la consommation de tabac est l'une des plus graves menaces sur la santé publique mondiale. Elle tue plus de 8 millions de personnes chaque année dont 4 800 au Burkina Faso.

Burkina Faso

Dialogue politique national - Un petit pas vers la réconciliation nationale

Ils ont tenu dans les délais. Et, fait rarissime, sans que grand-chose, ou rien filtre de cette rencontre. Sans… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.