26 Juin 2019

Angola: Bornito de Sousa relève le rôle du malien Blondin Bèye en Angola

Bamako — Le vice-président de la République d'Angola, Bornito de Sousa a affirmé mercredi, à Bamako, que le peuple angolais avait « une grande estime » à l?égard d?Alioune Blondin Bèye, pour sa contribution au rétablissement de la paix en Angola.

Bornito de Sousa a tenu ces propos à l'occasion du lancement d'un ouvrage intitulé « Alioune Blondin Béye et la Paix en Angola - Un long fleuve tumultueux » écrit par Kady Béye, veuve de Blondin Bèye, diplomate malien, qui fut, de 1993 au 26 juin 1998, Représentant spécial du Secrétaire-général des Nations Unies en Angola.

Composé de 137 pages, l'ouvrage narre le processus de paix en Angola conduit par maître Alioune Blondin Bèye, qui a abouti à la signature, le 20 Novembre 1994, dans la capitale zambienne, d'un Accord baptisé « Protocole de Lusaka ».

Ce protocole d'entente a donc été signé par le Gouvernement de Luanda et l'Union Nationale Pour l'Indépendance Totale de l'Angola (UNITA), alors rébellion armée, actuellement principal Parti de l'opposition.

Le protocole a été paraphé en présence notamment de la Troïka d'observateurs composée des représentants des Etats-Unis, du Portugal et de la Russie.

Pour sa part, Eugênio Manuvakola, qui a signé pour le compte de l'Unita le protocole de Lusaka, a déclaré, à Bamako, que Kady Bèye avait écrit une histoire irremplaçable sur la recherche de la paix en Angola.

Le lancement du livre a eu lieu en présence de diverses personnalités, notamment du président de l'Assemblée nationale du Mali, Isaaac Sidibé et de la Représentante adjointe de l'Organisation des Nations Unies à Bamako, Baranga Gasarabwe.

Rappelons que maître Alioune Blondin Bèye est mort le 26 juin 1998 dans un crash. Alors qu'il était en pleine mission de paix pour l'Angola, l'avion à bord duquel il voyageait s'est écrasé sur le territoire ivoirien.

Angola

Le pays sur l'itinéraire de quatre trains touristiques entre 2020 et 2021

Le premier train touristique à destination de l'Angola n'est même pas arrivé depuis son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.