Congo-Kinshasa: Sankuru et Sud-Ubangi - L'élection du gouverneur fixée au 10 juillet

Lambert Mende ne sera plus le seul candidat en lice pour sa province. La Centrale électorale, tenant compte de l'arrêt du Conseil d'Etat, a réhabilité la candidature de son challenger, Joseph Stéphane Mukumadi.

Un communiqué de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), publié le 25 juin, confirme l'élection des gouverneurs et des vice-gouverneurs dans le Sankuru et le Sud-Ubangi au mercredi 10 juillet. La centrale électorale prévoit, pour cette date, le scrutin du gouverneur et des vice-gouverneurs ainsi que la publication des résultats. La Céni a également rendu publique, dans ce communiqué, la liste des candidats gouverneur et vice-gouverneur à cette élection, ainsi que le calendrier réaménagé du scrutin. Elle dit avoir tenu compte des arrêts du Conseil d'Etat réhabilitant la candidature de Joseph Stephane Mukumadi et son colistier, pour la province du Sankuru, ainsi que celui annulant les résultats de l'élection du gouverneur et vice-gouverneur dans le Sud-Ubangi.

La liste de candidats gouverneur et vice-gouverneur pour ces deux provinces a été publiée le 25 juin, en conformité avec le nouveau calendrier, alors qu'une session extraordinaire des assemblées de ces deux provinces va être convoquée du 4 au 13 juillet. La campagne électorale est prévue du 6 au 8 juillet .

La période du 11 au 25 juillet est réservée aux contentieux des résultats de cette élection dans le Sankuru et le Sud-Ubangi. L'investiture des gouverneurs et vice-gouverneurs élus à l'issue de ce scrutin se fera dans la fourchette du 26 juillet au 9 août.

Selon la liste de candidats publiée, pour le Sankuru, il y a deux listes conduites respectivement par Lambert Mende Omalanga (Alliance politique CCU et alliés) et Joseph Stéphane Mukumadi (indépendant) dont les candidats vice-gouverneurs sont Patrick Bekanga Ansala, pour le premier, et Paul Tchyabilo Nckoto, pour le deuxième.

Pour le Sud-Ubangi, il y a six candidats gouverneur dont l'indépendant Jean-Marie Gapemonoko Lobotoumba (Théodore Mangaya Ndazu, comme candidat vice-gouverneur), l'indépendant Jean-Claude Mabenze Gbey Benz (vice-gouverneur Zéphyrin Zabusu Liwolo), l'indépendant Robert Koloba Denge ( vice-gouverneur Guy Wenenge Moyoma ), l'indépendant Joachim Taila Nage (vice-gouverneur Patrick Ezungande Yatembangi), le Rassemblement pour la reconstruction du Congo avec Jean-Cléophas Mbwase Koli ( vice-gouverneur Oscar Molambo Mamete) ainsi que l'UDPS/Tshisekedi avec Benjamin Penge Libe (vice-gouverneur Justin Sengea Libolo Zubongo ).

Avec cette décisionde la Céni, le Sankuru vient d'être sauvé de justesse d'une situation dont l'issue n'était pas prévisible. On se rappelera, il y a peu, qu'une autre source avait indiqué que Lambert Mende, qui était resté seul candidat dans cette course pour le gouvernorat de la province, s'était dit peu chaud à continuer à envisager de briguer ce poste. Il avait reproché à ses alliés du Front commun pour le Congo et aux institutions de la République de créer la zizanie autour de cette élection de gouverneur dans le Sankuru.

Cette candidature unique pour le gouvernorat du Sankuru avait, en effet, tourné à l'imbroglio politico-judiciaire. Le président Félix Tshisekedi, constatant que l'élection du gouverneur dans le Sankuru, avec comme Lambert Mende seul candidat en lice, parce que la candidature de son challenger avait été invalidée par la Céni puis par la justice, avait demandé à la Céni son report. Cet imbroglio était, de ce fait, devenu une affaire d'État. D'abord fixé au 10 avril, ce scrutin a été reporté au 13, puis au 15, avant cet un autre report dont la date n'avait pas été fixée. Le modus vivendi trouvé, cette date avancée est la bonne. Et cette élection, au lieu d'être à une seule liste, comme à l'époque du parti-Etat où il fallait voter rouge ou vert, opposera les deux candidats qui sont restés, Lambert Mende et Stéphane Mukumadi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.