26 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Appui au secteur minier - La campagne d'attribution de bourses d'études lancée

Dans les semaines à venir, les conditions et critères d'admissibilité devraient être publiés. La campagne d'attribution de bourses d'études dans le domaine des mines et de la géologie au titre de l'année 2019-2020 a été officiellement lancée le mardi 25 juin 2019, au Plateau, au sein du quartier des affaires.

Et ce, en présence du ministre des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi, et de ses plus proches collaborateurs ainsi que les acteurs privés du secteur.

Selon la présidente du comité de gestion de ce fonds, Roseline Gouthon, par ailleurs chef de cabinet du ministère de tutelle, sur un budget de 350 millions de FCfa, 343 millions de FCfa seront mobilisés pour la formation des agents de l'administration publique intervenant dans le secteur des mines mais également les sociétés minières.

En outre, 40% du fonds sera consacré, au dire du ministre de tutelle, à la formation des étudiants. « Cela permettra de disposer d'un capital humain plus facile à formater », explique Jean-Claude Kouassi, faisant référence aux jeunes.

Qui explique que l'implication des étudiants devrait contribuer à « accroître l'employabilité des jeunes ». Pour sa part, Mme Roseline Gouthon estime que « Ce fonds a été mis en place pour contribuer au développement de ce secteur dans notre pays ».

Quant à Ibrahim Danso, président du Groupement professionnel des miniers de Côte d'Ivoire (Gpmci), il a annoncé que ce sont 180 millions de FCfa qui ont été dégagés au cours de ces dernières années. Par ailleurs, il a révélé qu'un centre de formation « qui va profiter à toutes les sociétés minières » sera créé sou peu.

Une initiative fortement saluée par le ministre. Le lancement de cette campagne d'attribution de bourses d'études intervient 5 mois, presque jour pour jour, après le lancement (24 janvier 2019) officiel du fonds de formation minière.

Ce fonds devrait ainsi contribuer à faire face à la pénurie de main d'œuvre qualifiée dans le secteur minier en Côte d'Ivoire. Une pénurie dont fait état une récente étude diligentée par le Conseil national de politique économique.

D'après le ministère des Mines et de la Géologie, au 1er janvier 2019, l'administration des mines ne compte que 120 agents de profil minier. Ils sont répartis entre 45 ingénieurs, 42 ingénieurs des techniques et 33 techniciens des mines.

La moyenne d'âge de cet effectif est de 44 ans. Cependant, 56 de ces agents seront appelés à faire valoir leurs droits à la retraite, d'ici 2023, soit 46,6 de l'effectif.

La Côte d'Ivoire, riche en ressources minières, notamment en fer, en manganèse, en or, en diamant, etc., fait de ce secteur l'une de ses priorités au point où elle s'est dotée, depuis plus de quatre ans, d'un code minier ; l'un des plus attractifs du continent, selon les experts.

Pour atteindre l'objectif de 4% de la contribution du secteur minier au Pib (2% actuellement), l'Etat s'est engagé à garantir, aux entreprises, les conditions optimales de développement d'une exploitation minière.

De 2016 à 2018, 165 millions avaient été affectés à la formation. Dans les semaines à venir, les conditions et critères d'admissibilité liés à cette campagne d'attribution de bourse d'études devraient être publiées.

Cote d'Ivoire

Wilfried Zaha - Une offre rejetée par Crystal Palace pour l'Ivoirien

Arsenal aurait essuyé un refus de Crystal Palace après une grosse offre pour Wilfried Zaha. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.