26 Juin 2019

Cote d'Ivoire: Les journées scientifiques de l'Insaac - Le Pr Hauhouot Asseypo dissèque l'éducation et le développement en Afrique

Le président de l'Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d'Afrique et des Diasporas Africaines (Ascad) a animé la conférence inaugurale des journées scientifiques de l'Institut supérieur des arts et de l'action culturelle.

Conférences, ateliers, panels et exposition vente sont les grandes articulations des journées scientifiques de l'Institut supérieur des arts et de l'action culturelle (Insaac) ouvertes du 26 au 27 juin au sein de l'Institut.

Placées sous la présidence de Maurice Bandaman, ministre de la culture et de la Francophonie, l'édition 2019, la deuxième du genre, a pour thème : « Symbolique en Afrique noire, éducation à la culture et développement ».

« L'importance de la recherche scientifique a été affirmée par la création, au rang des structures de l'Insaac, du Centre de recherche sur les arts et la culture (Crac), avec une école doctorale et quatre laboratoires de recherche.

Cet environnement scientifique est une donnée de la perspective institutionnelle pour impulser une dynamique nouvelle dans les secteurs de la culture et des arts en Côte d'Ivoire.

C'est aussi une exigence de gouvernance au regard de la qualité des offres de services, de formation et de recherche scientifique dont l'animation dans toutes les structures de l'Insaac constitue une stratégie de développement culturel durable.

Les présentes journées entrent donc dans la mise en œuvre de la politique scientifique et culturelle de l'institut et apparaît comme une boussole retenue pour optimiser les ressources disponibles », a situé Dr Adigran Jean Pierre, directeur du Crac, lors de la cérémonie d'ouverture de ces journées, qui a eu lieu hier à la salle Bitty Moro, avec en conférence inaugurale, une brillante communication du Pr Hauhouot Asseypo, président de de l'Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d'Afrique et des Diasporas Africaines (Ascad), sur le thème : « Puissance éducative et l'avenir de l'Afrique ».

L'éminent professeur, dans sa démarche méthodologique, a situé au cœur de l'éducation et du développement, la recherche scientifique et bien plus, l'innovation.

Car dira-t-il, « Toute recherche ne conduit pas à l'innovation. L'Innovation relève de la prise en charge de la recherche et de l'ingénierie. L'absence d'innovation est le problème du problème. Elle doit être au cœur de la recherche scientifique et du développement ».

Toujours selon lui, pour aller à la puissance éducative, la meilleure stratégie pour l'Afrique est de résoudre, la problématique de la publication de recherche et de développement par une politique systémique d'innovation, une valorisation éducative, culturelle, économique et géopolitique des acquis. Le tout, appuyé sur une volonté nationale forte.

Et pour y arriver, le Pr Hauhouot Asseypo décline 5 grands chantiers à savoir, la réforme de l'éducation et de la formation, la recherche et le développement au cœur de la formation, la formation des capitaines d'industrie et promotions des start-up, la mise en place de pôles d'excellence et enfin l'intégration des forces technologiques.

Cote d'Ivoire

Serey Dié - De gérant de cabine téléphonique à joueur professionnel, l'émouvant récit de l'Eléphant

Même s'il a raté un pénalty contre l'Algérie il y a quelques jours, entraînant… Plus »

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.