Maroc: La Gambie réitère son soutien à l'initiative d'autonomie au conflit du Sahara

La Gambie a réitéré, mardi devant le Comité des 24 de l'ONU à New York, son soutien ferme à l'initiative marocaine d'autonomie en tant que solution viable au conflit du Sahara.

"Le gouvernement de la Gambie soutient fermement l'Initiative marocaine pour l'autonomie proposée par le Royaume du Maroc, en tant qu'issue viable" au conflit du Sahara, a déclaré l'ambassadeur, représentant permanent de la Gambie à l'ONU, soulignant que cette proposition constitue "une solution réaliste, crédible et de compromis pour mettre fin au conflit du Sahara".

Il a félicité le Maroc pour sa vision et ses efforts continus pour améliorer le niveau de vie de la population du Sahara.

Le diplomate gambien a cité dans ce cadre les projets du nouveau modèle de développement lancé en 2015 qui montrent clairement l'engagement du Maroc en faveur des habitants des provinces du Sud. Ce projet de 8 milliards de dollars contribuera sans aucun doute à créer de l'emploi et à donner aux habitants des provinces du Sud du Royaume les moyens de se développer, a-t-il relevé.

Le représentant de la Gambie a jugé important, à cet égard, que les efforts visant à résoudre le différend autour du Sahara marocain soient renforcés et bénéficient de la coopération de toutes les parties prenantes, pour éviter d'exacerber les menaces sécuritaires existantes dans la région du Sahel.

Face aux défis croissants en matière de sécurité, associés au sous-développement et aux tendances socioéconomiques défavorables telles que les flux migratoires irréguliers, la résolution pacifique de ce différend donnera un nouvel élan à la coopération et contribuera énormément à la stabilité et au développement économique de l'ensemble de la région du Sahel, a-t-il soutenu.

Il a réitéré à cet effet le plein appui de son pays au processus politique en cours mené par les Nations unies et visant à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable du conflit du Sahara.

Il a noté également avec satisfaction les recommandations figurant dans la résolution 2468 du Conseil de sécurité, adoptée le 30 avril 2019, qui préconise une "solution politique réaliste, réalisable et durable, basée sur un compromis".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.