27 Juin 2019

Maroc: Baccalauréat 2019 - La meilleure note au niveau national enregistrée dans la région de Rabat-Salé-Kénitra

La meilleure note obtenue lors de la session ordinaire de l'examen national normalisé du baccalauréat de 2019 a été enregistrée dans la région de Rabat-Salé-Kénitra.

Selon un communiqué du ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la meilleure note au niveau national, à savoir 19,40/20, a été obtenue par Yassine Habbaz, dans la section Sciences mathématiques - option française (Institution de l'enseignement privé El Yakada), dans la région de Rabat-Salé-Kénitra. Il est suivi par Hanae Chekaf et Salma Lamri (19,39), respectivement de la région de Marrakech-Safi (lycée Zerktouni) et Casablanca-Settat (lycée Ibn El Khatib), dans la section Sciences physiques -option française, et par Yassine Ouardane de Casablanca-Settat, avec 19,38 (lycée Al Malak Alazrak), dans la section Sciences mathématiques- option française.

Parmi les élèves ayant obtenu les moyennes les plus élevées lors de la session de juin 2019, figurent également Meriem Samit (Groupe scolaire Gauss) et Rihab Daif (Institut scolaire les Palmiers) de la région de Casablanca-Settat, qui ont eu 19,36 dans la section Sciences physiques -option française, et Salma Misouak (Groupe scolaire Anisse), avec 19,35 dans la même filière.

Cette liste comprend également Nour Moussa et Ikram Kouibaâti, du lycée Oum Rabii et de l'Institut Takadoum, qui ont eu 19,33 dans la section Sciences physiques - option française, Ikbal Mandoun du Groupe scolaire Ghfiri, avec 19,29 et Meriem Bouceta, de la région de Rabat-Salé-Kénitra (lycée El Allama Mohamed Sbihi) dans la même filière avec la même note.

Il s'agit également de Lina Belemlih, de la région de Fès-Meknès, scolarisée au complexe éducatif Label Excellence, dans la filière Sciences physiques -option française, avec 19,29, suivie d'Insaf Kssissou de la région de Casablanca-Settat (Groupe scolaire Charif Idrissi) dans la même filière, avec 19,28 et de Chaïmae Chabar, de la région de Fès-Meknès (Institut Benssouda) avec 19,26, ainsi qu'Ikram Notfia de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (lycée Abou Abbas Essabti) avec la même moyenne.

L'élève Adam Koukni, scolarisé au Groupe scolaire La Martine, dans la région de Casablanca-Settat, a, quant à lui, eu 19,25 dans la section Sciences mathématiques.

Selon le communiqué, la région de l'Oriental a enregistré, pour la quatrième année de suite, le plus fort taux de réussite aux examens du baccalauréat au niveau national, soit 72,30%, suivie de la région de Rabat-Salé-Kénitra (69,29%), de Fès-Meknès (68,63%), de Marrakech-Safi (68,17%) de Casablanca-Settat (67,49%), de Dakhla-Oued Eddahab (67,17%), de Souss-Massa (66,13), de Draâ-Tafilalet (64,52%), de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (63,68%), de Guelmim-Oued Noun (62,50%), de Béni Mellal-Khénifra (59,76%) et de Laâyoune-Sakia El Hamra (55,30%).

De même, la direction provinciale de Boulemane a été classée la première au niveau national en enregistrant un taux de réussite de 88,37%.

Maroc

Henri Michel - Un documentaire de Hafid Aboulahyane pour rendre hommage à l'Aixois

Natif de l'Aix en France, Henri Michel a construit sa réputation sur le continent africain. Sélectionneur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.