Tunisie: Deux attentats-suicides à Tunis, un mort et de nombreux blessés

Photo: RFI
L'avenue Habib Bourguiba, centre névralgique de Tunis.

Deux attentats-suicides ont frappé la ville de Tunis, ce jeudi 27 juin, tuant un policier et faisant de nombreux blessés. La principale artère de la capitale, l'avenue Bourguiba, près de la vieille ville, a été le théâtre d'un attentat suicide qui visait la police.

Un premier bilan du ministère de l'Intérieur fait état de 5 blessés. Par ailleurs, quatre autres personnes ont été blessées dans un deuxième attentat contre une caserne de la Garde nationale, selon le ministère de l'Intérieur.

Deux attentats-suicides ont ciblé la ville de Tunis, ce jeudi 27 juin, tuant un policier et faisant de nombreux blessés. Un kamikaze a d'abord visé la police sur la principale avenue de la capitale tunisienne, l'avenue Bourguiba, blessant cinq personnes, à savoir trois civils et deux policiers.

La protection civile et la police ont rapidement déployé des renforts sur l'avenue Bourguiba, où se trouve le ministère de l'Intérieur. De nombreux commerces et administrations ont fermé après l'attentat et la police a bouclé le secteur appelant les passants à s'éloigner.

Sur les lieux de l'attentat, des restes de corps, probablement ceux du kamikaze, jonchent le sol tout en haut de l'avenue. L'ambassade de France, située à quelques dizaines de mètres seulement de l'explosion, vient d'appeler tous ses ressortissants à ne pas se rendre à Tunis-centre. Fin octobre 2018 sur cette même avenue, une kamikaze, seule victime de l'attentat, s'était fait exploser aux abords d'un véhicule de police.

Au même moment où une voiture de police était prise pour cible dans le centre de Tunis, faisant cinq blessés, à 11h heure locale, une personne s'est faite sauter devant la porte arrière du complexe de Gorjani, où sont rassemblés des services de la Garde nationale et de la police judiciaire, a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sofiène Zaaq.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.