Congo-Kinshasa: Aujourd'hui - Fin de l'Examen d'Etat 2019

Les diverses épreuves de la 53ème session ordinaire de l'Examen d'Etat s'achèvent aujourd'hui jeudi, 27 juin 2019, sur l'ensemble du territoire national de la Rd Congo, conformément au calendrier scolaire 2018-2019. Selon l'Inspection générale de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (IG/EPSP), aucun incident majeur n'a été noté lors du déroulement de ces épreuves d'Etat et qui soit à même d'impacter négativement sur le bon déroulement de cette émulation.

Toutefois il convient de souligner que les frais de participation à ces épreuves ont failli être une pierre d'achoppement pour certains candidats finalistes qui n'avaient pas pu réunir une partie ou la totalité du montant exigé. Heureusement que, non seulement les organisateurs ont autorisé finalement la participation des candidats démunis, mais aussi dans certaines provinces éducationnelles du pays les autorités politiques ont eu l'initiative de régler ces frais pour plusieurs élèves finalistes.

Comme à l'accoutumée, il est prévu une inspection du ministre de l'EPSP dans certains centres d'examen pour donner des recommandations finales aux finalistes et marquer la clôture de cette session dans les provinces où elle s'est déroulée, à l'exception des sous-divisions de Beni, d'Oicha dans le Nord-Kivu où la survenue de l'épidémie d'Ebola a obligé le ministère et l'IG/EPSP à décaler ces épreuves pour le mois d'août 2019, conformément à un calendrier réaménagé uniquement pour ces deux sous-divisions.

Après cette clôture, l'IG/EPSP devra s'atteler à la réception des malles des copies d'élèves provenant des provinces éducationnelles pour les entreposer et procéder peu après à la correction par ordinateurs. Il est désormais de tradition qu'avec cette correction informatisée, la publication intervienne une quinzaine de jours après la date de la fin des épreuves. SAKAZ

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.