Sénégal: Contrat d'affermage de l'eau - l'Etat proroge la SDE de 6 mois

Alors que le combat juridique se poursuit dans l'attribution du contrat d'affermage de l'eau entre les décisions du ministère de l'Eau en faveur de Suez et les recours de la Sénégalaise Des Eaux (Sde), l'Etat du Sénégal a signé ce mercredi 26 juin 2019, un avenant de six (6) pour une prolongation de la filiale d'Eranove.

"Ce mercredi 26 juin 2019, l'Etat du Sénégal a signé avec la Sénégalaise des Eaux (SDE) un avenant au contrat d'affermage pour la gestion de l'eau potable en milieu urbain et périurbain ; cet avenant n° 10 proroge le contrat en cours pour une durée de six (6) mois, à compter du 1er juillet 2019", peut-on lire dans un communiqué transmis à la presse.

La SDE de rappeler que "le contrat d'affermage de la production et de la distribution d'eau potable avec la SDE a été initialement conclu le 9 janvier 1996 ; entré en vigueur le 23 avril 1996 pour une durée initiale de dix (10) ans, il a fait l'objet de neuf (9) avenants successifs et devait finalement arriver à expiration le 30 juin 2019". et qu'"En fixant au 30 juin 2019 la fin de cet avenant n° 9 signé le 31 décembre 2018, il était prévu que toute la procédure d'appel d'offres serait bouclée au plus tard au mois de février 2019 pour permettre l'installation du nouvel exploitant le 1er juillet 2019".

La Sénégalaise Des Eaux d'expliquer par suite qu'"A la suite de deux séries de recours gracieux et contentieux, le Comité de Règlement des Différends de l'Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP) n'a finalement rendu sa décision définitive que le 29 mai 2019, confirmant l'attribution provisoire à Suez Groupe. Cette décision a été notifiée au ministère de l'Eau et de l'Assainissement le 14 juin 2019, soit 16 jours seulement avant la fin du contrat avec la SDE, fixée le 30 juin 2019 alors que le contrat d'affermage avait prévu un délai de six mois pour les mesures utiles à prendre en vue d'assurer la cont

inuité du service public affermé d'eau potable et notamment de faciliter le passage de l'affermage au nouveau régime d'exploitation".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.