Afrique: CAN 2019 - L'Egypte, le Nigéria et l'Algérie en 8es

Photo: CAF
Les Supporters algériens en liesse après la qualification des Fennecs

Mohamed Salah, auteur du second but face à la RDC, offre la qualification pour les 8es de finale, à l'Egypte.

La 2e journée des phases de groupes de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) a démarré le 26 juin dernier, et trois pays, grâce à leur succès, ont déjà obtenu leur ticket qualificatif pour les huitièmes de finales : le pays hôte, l'Egypte, le Nigéria, et l'Algérie. Madagascar, pour sa première à une phase finale de CAN, a presque les deux pieds au second tour, à la faveur de sa victoire (1-0) sur le Burundi.

La 32e CAN désigne ses premiers qualifiés pour les huitièmes de finale dès la 2e journée des phases de groupes débutée le 26 juin. Dans les poules A, B et C le pays hôte, l'Egypte, le Nigéria et l'Algérie ont, sans coup férir, obtenu leur ticket qualificatif pour le second tour grâce à leurs victoires respectives sur la RDC, la Guinée et le Sénégal.

Dans le choc du groupe C hier, l'Algérie, en s'imposant face au Sénégal (1-0), s'est qualifiée pour les 8es. En deux sorties, les Super Eagles ont effectué un parcours sans faute. Logés dans la poule B, les garçons du sélectionneur Gernot Rohr, vainqueurs à l'expérience face au Burundi (1-0) le 22 juin dernier, ont dominé (1-0) la Guinée dans le choc de la poule.

Les Nigérians ont haussé leur niveau de jeu face à une équipe du Syli national qui avait concédé le nul contre Madagascar (2-2). Dans un match équilibré mais avec beaucoup de déchets techniques, une erreur de coaching de Paul Put a offert la qualification aux Nigérians. Le technicien Belge a effectué un changement pendant que l'adversaire s'apprêtait à tirer un corner. Le défenseur des Super Eagles, Kenneth Omeruo a ainsi, sur un mauvais marquage de l'entrant Ousmane Sidibé, offert les trois points de la victoire à son pays sur un coup de tête. Avec cette défaite, Naby Kéita et ses camarades ont le dos au mur, eux qui ont pourtant réalisé un bon parcours lors des qualifications, en restant invaincus.

La Guinée peut, malgré, tout se qualifier pour la suite de la compétition à condition de battre le Burundi lors de la 3e et dernière journée du groupe. A voir l'inexpérience de cette équipe burundaise, il y a de l'espoir pour le Syli national. Dans ce même groupe, le novice de la compétition, Madagascar, s'est offert la première victoire de son histoire à une phase finale de CAN en disposant du Burundi (1-0).

Les Zébus, avec quatre points dans la besace, ont presque les deux pieds en 8es de finales. Un nul face au Nigeria fera le bonheur de la grande île lors de la dernière journée, et même en cas de défaite, elle pourrait être repêchée comme meilleure troisième. De gros chocs ce week-end Dans la poule A, le favori, l'Egypte, a aussi validé son ticket pour les 8es de finales. Victorieux (1-0) du Zimbabwe en ouverture de l'édition de 2019, les Pharaons, lors de la 2e journée, ont dominé (2-0) la République Démocratique du Congo (RDC), avec un but de sa star Mohamed Salah. Au même moment, l'Ouganda et le Zimbabwe se quittent dos-à-dos sur un score d'un but partout.

Le Nigeria, victorieux de la Guinée (1-0), a été la 1re équipe à obtenir son billet pour les 8es.

L'Ouganda, à 4 points derrière l'Egypte, s'est bien positionné pour la qualification. Quant à la RDC, elle garde un mince espoir lors de son dernier match face au Zimbabwe. Cependant, la tâche ne sera pas aisée pour les Léopards, parce qu'ils ont été malmenés sur leur pelouse lors des éliminatoires par ces mêmes Warriors (1-2). D'autres pays ayant gagné leur premier match peuvent également valider leur ticket ce week-end.

Dès cet d'après-midi, dans la poule D, la Côte d'Ivoire et le Maroc peuvent se qualifier pour les 8es. Le moins que l'on puisse dire est que ces co-leaders ont, certes, gagné leurs premiers matches, mais ils n'ont pas été convaincants. Favoris du groupe, ils s'affrontent à partir de 17h T.U. A la différence des Lions de l'Atlas qui ont un jeu collectif, les Eléphants s'illustrent plutôt par leurs individualités. A 20h, les Bafana Bafana d'Afrique du Sud défieront le voisin Namibien.

Dans cette confrontation, les Sud-Africains partent avec la faveur des pronostics. Bref, dans cette poule tout est encore possible pour les 4 équipes. Dans la poule E, le Mali joue parfaitement son rôle de favori. Les Aigles, qui n'ont pas fait de cadeau aux novices Mauritaniens, lors de leur première sortie (4-1), affrontent l'autre favori, la Tunisie, pour le choc de la poule. Une victoire de l'une ou l'autre équipe lui ouvrira la porte des 8es de finales. L'autre rencontre de la poule se disputera le lendemain samedi également à la même heure entre la Mauritanie et l'Angola.

Là, les favoris sont sans doute les Palancas Negras. Les Angolais ont démontré de bonnes dispositions face à la Tunisie lors de la 1re journée. Menés au score, ils sont arrivés à rétablir la parité à la suite d'une nette domination en seconde période. Enfin, la poule F du champion en titre, le Cameroun, aborde sa 2e journée le samedi à 17h. Les Lions Indomptables, leaders du groupe avec trois points, affrontent le Ghana, tenu en échec par le Bénin en début de compétition.

Ce choc promet du spectacle quand on sait que ces deux équipes produisent du jeu. Une victoire du Cameroun lui ouvre la porte des 8es. Pour les Black Stars, l'erreur n'est plus permise. Avec les frères Ayew (André et Jordan), le Ghana peut bousculer les colosses camerounais. Dans l'autre opposition, le Benin (1 point) et la Guinée Bissau (0 point -2) s'affrontent à 20 h.

Programme des matches du weekend en heures GMT.

Vendredi 28 Juin 2019 14h30 : Tunisie # Mali 17h : Maroc # Côte d'Ivoire 20h : Afrique du Sud # Namibie

Samedi 29 juin 2019 14h30 : Mauritanie # Angola 17h : Cameroun # Ghana 20h : Bénin # Guinée- Bissau

Dimanche 30 juin 2019 16h : Burundi # Guinée 16h : Madagascar # Nigeria 19h : Ouganda # Egypte 19h Zimbabwe # RDC

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.