Sénégal/Algérie: Aliou Cissé, coach des Lions - «C'est un match test»

«C'est un match test. Il faut s'armer d'humilité et aborder les matches les uns après les autres». En parlant ainsi, Aliou Cissé, coach du Sénégal, met en exergue l'enjeu de ce match pour une place qualificative du second tour.

«Le match contre l'Algérie est un test pour le Sénégal. Nous espérons le réussir et continuer notre aventure dans cette compétition», a déclaré Aliou Cissé en conférence de presse d'avant-match hier, mercredi 26 juin. Avant d'ajouter : «nous sommes conscients de notre force. Cette équipe du Sénégal est dotée d'individualités capables de faire la différence. Ce qui nous importe ce n'est pas d'avoir une obsession sur cette histoire de favori mais plutôt nous battre pour gagner cette coupe et l'amener à notre peuple».

Sur le fait que le Sénégal n'a jamais battu les Fennecs en phase de poule de la CAF, Aliou Cissé se veut clair : «j'ai envie de dire que les générations se suivent et ne se ressemblent pas. Celle de 2019 est différente des autres générations. Nous sommes le Sénégal. Si on veut être une grande nation de football, il faut battre toutes les équipes».

PAS DE PLAN ANTI-MAHREZ

Pour aborder la rencontre avec lucidité et de concentration, le coach Aliou Cissé souligne qu'il n'y aura pas de plan anti-Mahrez, Brahimi ou Feghouli. Soutenant que ce sont de très bons joueurs, Aliou Cissé mise sur la sérénité. «Il n'y a rien de décisif sur ce match», tranche-t-il.

Toujours est-il que le sélectionneur national peut compter sur le retour de Sadio Mané dans l'effectif après une suspension pour cumul de cartons. «Il peut nous apporter un plus. Avoir un joueur comme Sadio (Mané), c'est un plus pour notre groupe. Il fait partie de nos leaders».

Il est aussi question pour Aliou Cissé de s'armer d'humilité car, selon lui, «être favori ne veut pas dire grandchose». «Quand on regarde les dernières éditions que ce soit la Zambie, que ce soit même le Cameroun lors de la dernière CAN, aucune de ces équipes ne faisaient partie des favoris 2017. Il faut aborder les matches les uns après les autres», a-t-il soutenu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.