Afrique: La région Proche-Orient et Afrique du Nord doit intensifier ses efforts afin d'éradiquer la faim d'ici 2030

communiqué de presse

Rome — Un évènement parallèle organisé en marge de la FAO portait sur les progrès de la région arabe vis-à-vis de l'objectif Faim Zéro

Les pays de la région arabe doivent mettre en place des politiques capables de soutenir la production alimentaire locale et d'améliorer la gouvernance de leurs ressources naturelles pour pouvoir éradiquer la faim au Proche-Orient et en Afrique du Nord d'ici 2030.

Tel était le message de M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO alors qu'il s'adressait aux participants de l'événement La région arabe et la réalisation de l'objectif Faim zéro: défis et opportunités, organisé en marge de la 41ème session de la Conférence de la FAO.

« Personne ne remet en question le manque de ressources naturelles dans la région et le fait que le principal problème réside dans le manque d'eau mais lorsque vous regardez la manière dont l'eau est utilisée, il y a également un manque évident de bonne gouvernance, » a déclaré le Directeur général de la FAO.

Il a souligné que de nombreux pays de la région - qui compte 400 millions de personnes - ne disposent pas d'autorités centrales pour gérer l'utilisation d'eau et les autres ressources.

« Le manque de politiques et de bonne gouvernance aggravent les problèmes du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord, » a indiqué M. Graziano da Silva invitant les pays de la région à mettre en place des « autorités centrales » afin de mieux gérer l'utilisation de l'eau.

Le Directeur général de la FAO a également invité les pays à travailler davantage sur les moyens de stimuler la production alimentaire locale, soulignant que le problème de l'obésité - une source d'inquiétude croissante dans la région - était également due à une forte dépendance aux produits alimentaires importés à bas coût et malsains.

La région Proche-Orient et Afrique du nord a connu un sérieux revers dans sa progression vers l'objectif Faim zéro

La région a été confrontée à de nombreux défis ces dernières années et a par conséquent connu de sérieux revers dans sa progression vers l'objectif Faim Zéro.

Il s'agit notamment de l'utilisation non durable de ressources naturelles déjà rares ou en train de s'amenuiser, en particulier de l'eau, des souffrances liées à la faim en hausse, de crises socio-politiques prolongées dans plusieurs pays, des répercussions du changement climatique et de la crise économique.

Une récente analyse sur l'insécurité alimentaire démontre que 52 millions de personnes souffrent de la faim à travers les 18 pays de la région. Pourtant, si les souffrances liées à la faim - principalement provoquées par les conflits - sont en hausse, les personnes en surpoids et souffrant d'obésité le sont aussi, avec près d'un adulte sur trois obèse.

« Si tous les efforts possibles visant à augmenter la productivité agricole doivent être déployés, les pays de la région doivent également aller au-delà de la production afin d'assurer à tous un accès sûr et stable à la nourriture, » a déclaré M. Abdessalam Ould Ahmed, Directeur général adjoint de la FAO et représentant régional pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord.

Pour y parvenir, M. Ould Ahmed a annoncé la marche à suivre : mettre un terme au conflit et recentrer l'attention et les ressources sur les Objectifs de développement durable (ODD) et en particulier sur l'ODD 2- Faim zéro : améliorer la complémentarité des politiques sur la sécurité alimentaire, l'agriculture, le commerce et l'eau, investir davantage dans des initiatives visant à lutter contre les pénuries d'eau et le changement climatique, réduire les pertes et le gaspillage alimentaires et s'orienter vers des régimes alimentaires plus sains et nutritifs avec moins de sucre et de graisses mais plus de fruits, de légumes et de poissons.

M. Ould Ahmed a également invité les participants à s'inspirer des initiatives réussies liées à l'objectif Faim Zéro de plusieurs pays et à ne pas laisser les défis régionaux nuire aux progrès de certains pays en matière de réduction de la faim.

Intensifier les actions visant à mettre un terme à la faim

Plusieurs expériences et visions ont été présentées lors de cet évènement parallèle en vue d'intensifier les actions visant à mettre un terme à la faim dans la région.

Dans un message vidéo diffusé lors de l'événement, M. Ahmed Aboul Gheit, Secrétaire général de la Ligue des Etats Arabes, a souligné la nécessité de mieux comprendre les indicateurs de l'ODD 2 afin de suivre les progrès réalisés par la région vis-à-vis de cet objectif. « La FAO fait de son mieux pour lutter contre la faim. Cette vision sera indispensable pour faire face aux prochains défis liés au changement climatique et aux autres problèmes environnementaux, » a-t-il ajouté.

M. Ahmed bin Nasser Al Bakri, Sous-secrétaire du ministère de l'agriculture et de la richesse halieutique a insisté sur la nécessité de lutter contre les grands défis auxquels était confrontée l'agriculture de la région - « le fardeau des pénuries d'eau, de la dégradation des terres et du changement climatique ».

« Nous devons faire face aux défis hydriques en adoptant une nouvelle perspective. Pour cette raison, nous devons développer de nouvelles technologies, des politiques appropriées et cibler nos investissements. La même chose s'applique à la dégradation des terres, qui est devenue un problème important pour la durabilité de l'agriculture dans de nombreux pays, » a ajouté M. Nasser Al Bakri.

Mme Darine El Khatib, ambassadrice de bonne volonté de la FAO pour la Faim Zéro pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord a insisté sur le fait que "chacun doit jouer un rôle pour éradiquer la faim et que chacun de nous peut contribuer à cet objectif de différentes manières. Les médias peuvent jouer un rôle clé dans cette optique si utilisés correctement, » a-t-elle indiqué, ajoutant que sensibiliser le public sur les meilleures manières de ne pas gaspiller de la nourriture ou sur la manière d'économiser de l'énergie ou encore de recycler les déchets pouvait contribuer à éradiquer la faim ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: FAO

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.