Congo-Brazzaville: Start-up - Le deuxième simulateur de vol de Sim Aerospace sera opérationnel en juillet

L'appareil, dont la construction a été lancée en 2018, sera au point avant le 20 juillet à Brazzaville.

L'essentiel du projet a été dévoilé lors d'une visite spéciale des Dépêches du Bassin du Congo dans l'atelier de conception de Sim Aerospace, installé dans les locaux du lycée technique 1er-mai.

Le deuxième simulateur de vol de Sim Aerospace est construit par l'un des fondateurs de cette société, Ilithe Ongania, ainsi qu'une dizaine d'élèves du lycée 1er-mai, évoluant dans les séries industrielles E et F2.

Plus vaste que le premier, cet appareil mesure cinq mètres de long, trois de hauteur et deux mètres cinquante en largeur. Comme un vrai avion, il présente à la fois une structure électrique, électronique et mécanique, inspirée du modèle d'un Beechcraft 1900. Pour reproduire à l'identique les effets et détails d'un tel avion, l'équipe de Sim Aerospace a travaillé avec le logiciel X-plane.

Le nouveau simulateur de vol de Sim Aerospace se caractérise par un partage de ressources de l'appareil sur plusieurs machines, un double moteur, une cabine spacieuse, dix-neuf sièges passagers, un champ visuel large, etc. Il est aussi doté d'un système à même de restituer l'environnement réel tel que le jour ou la nuit, l'aube, le crépuscule, la brume, le brouillard, les trous d'air et bien d'autres.

« A travers ce nouveau simulateur, nous souhaitons faire profiter au public une plus grande et belle expérience comme s'ils étaient dans un avion commercial. Son autre atout serait d'aider les gens qui ont le mal de l'air ou l'aérophobie à pouvoir se débarrasser de leur fantasme grâce à la ruse technologique », pense Ilithe Ongania, pilote et cofondateur de Sim Aerospace.

Depuis sa création, Sim Aerospace a suscité un virage d'ouverture de l'aéronautique au Congo, particulièrement à Brazzaville. En effet, la plate-forme a offert au pays son premier simulateur de vol made in Congo, qui n'a absolument rien à envier à d'autres.

Sim Aerospace est logé au sein du centre de formation et de perfectionnement de l'aviation civile congolaise, à l'aéroport international Maya-Maya de Brazzaville. Fondée par les pilotes congolais Dany Pepa et Ilithe Ongania, cette agence dispense en parallèle des enseignements préparatoires d'hôtesse de l'air et d'initiation au pilotage en vue de sensibiliser, affectionner, inciter et familiariser la jeunesse congolaise à ce secteur complexe. Ces derniers qui, faute de moyens, ne pouvaient s'offrir ou opter pour une formation au pilotage peuvent désormais concrétiser leur rêve.

« Sim Aerospace essaie de prouver qu'avec très peu de moyens, on peut arriver à faire quelque chose de très grand. Ces élèves avec lesquels nous travaillons sont à peine âgés de 18 à 23 ans. Notre vision, c'est de les encourager et les emmener à croire en leur potentiel de réaliser des exploits dans un futur proche », a déclaré Ilithe Ongania.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.