Afrique de l'Ouest: Contribution des ARTs et de la culture à la réconciliation nationale - Le Mali à l'école de la Côte d'Ivoire

L'art et la culture au service de la réconciliation et de la paix. C'est ce que vise Mme N'Diaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la Culture du Mali, en sollicitant l'expertise ivoirienne.

Séjournant au bord de la lagune Ebrié, elle a eu une séance de travail, lundi dernier, avec son homologue ivoirien, Maurice Kouakou Bandaman, à son cabinet au 22ème étage de la Tour E, au Plateau.

Cette rencontre, il faut le noter, s'inscrit également, dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale déjà existante entre le Mali et la Côte d'Ivoire.

La ministre malienne a relevé qu'elle est en Côte d'Ivoire pour solliciter l'expertise ivoirienne au niveau des arts et de la culture relativement à sa contribution à la réconciliation nationale après la décennie de crise qui a frappé de plein fouet la Côte d'Ivoire. « Au-delà du politique, la caravane de la paix organisée en 2012 a marqué l'esprit de plus d'un. Nous avons suivi cela de loin mais sa réussite a dépassé les frontières ivoiriennes. Nous voulons mettre en place un comité scientifique pour recueillir des solutions endogènes. C'est pourquoi, nous sollicitons votre expertise acquise pour la cause malienne. Notre pays souffre des attaques djihadistes et nous pensons qu'à travers l'art et la culture, nous pouvons réconcilier les uns et les autres », a-t-elle dévoilé.

« Nous allons remettre à vos services toute la matrice de l'organisation de la caravane de la paix qui a été organisée sous l'égide du président Alassane Ouattara. Pour réussir une telle mission, il vous faut tourner dans toutes les régions avec des sketchs, de l'humour, du théâtre, des concerts géants et rencontrer les communautés et les leaders locaux des différentes régions », a conseillé le premier responsable de la culture et des arts en Côte d'Ivoire. Maurice Bandaman a également recommandé le recours aux têtes couronnées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.