Sénégal/Algérie: Djamel Belmadi, coach Algérie - «Il ne fallait laisser le moindre espace possible au Sénégal»

Pendant des mois, il a étudié tous ses adversaires. Djamel Belmadi, Coach Algérie, avait bien évidemment la recette pour battre le Sénégal. Une victoire obtenue grâce à une préparation à tous les niveaux : il fallait répondre présent tactiquement et physiquement. Il dégage toute posture d'un grand favori pour avoir battu la première nation africaine. Entre récupération et concentration, il fait cap sur les autres matchs.

C'est l'autre homme du match de cette rencontre. Le coach des algériens, Djamel Belmadi, a trouvé une stratégie payante pour empêcher le Sénégal d'enregistrer leur toute première victoire devant les Fennecs en phase finale de la coupe d'Afrique des nations (Can). L'homme aura transmis à ses joueurs la clé du match. Ce n'est pas d'ailleurs le fruit d'un hasard si les algériens sont parvenus à déjouer tactiquement une équipe sénégalaise très mal en point dans cette rencontre de la deuxième journée. Il fallait être très bien préparé à tous les niveaux, souligne d'emblée Djamel Belmadi en conférence de presse d'après match. Il explique : «que ce soit tactiquement avant tout, nous avons beaucoup bossé depuis un mois. Nous n'avons pas attendu ces derniers jours pour le faire. Nous avons fait connaissances du groupe pour bien préparer ce match ». Le travail paie, dit l'adage. L'Algérie gagne logiquement le Sénégal.

Les Fennecs sont déjà en 8ème de finale. C'est dans la sérénité qu'ils vont entamer certainement le troisième et dernier match parti être la rencontre des « coiffeurs ». « Il est vrai que les joueurs ont fait le boulot du point de vue tactique. Le mérite leur revient. On a vraiment insisté et travaillé la-dessus. Il faut être vraiment prêt pour jouer contre le Sénégal. Il fallait ne pas laisser le moindre espace possible. Les joueurs ont appliqué les consignes avec beaucoup d'envi, de détermination et d'enthousiasme », soutient Djamel Belmadi. Non sans féliciter son milieu de terrain Adlane Guedioura (Nottingham Forest -Angleterre) , car très critiqué pour avoir été convoqué. «Avec Adlane Guedioura, on a un challenge ensemble de montrer à tout le monde que ce n'était pas une erreur », a-t-il relevé.

Pas le profil d'un champion

Pour avoir battu le Sénégal, le coach des Fennecs se veut clair : «Nous n'avons pas le profil d'un champion. Battre le Sénégal n'est pas une chose aisée. Aujourd'hui, la moindre erreur se payait cash. On a vu une très grosse équipe du Sénégal avec beaucoup de qualité ». Djamel Belmadi mise sur la prudence dans cette compétition où, dit-il, toutes les soi-disant petites équipes rendre la vie difficile aux autres. Il qualifie cette deuxième sorte réussie face au Sénégal de «petite victoire ». Voilà une belle manière du coach des Fennecs de cacher son ambition d'espérer jouer la finale avec ses joueurs. «Il reste 6 matchs pour atteindre la finale. J'espère que nous irons au bout », souhaite-t-il.

Cap sur le 8e

A l'occasion de la troisième et dernière journée prévue lundi 1er juillet, à 19h au Caire, les Fennecs vont se frotter contre la Tanzanie, alors qu'ils ont déjà composté leur ticket pour le second tour. Un match pris très au sérieux par le coach, Djamel Belmadi. « La Tanzanie a été étudiée déjà tout comme le Kenya et le Sénégal l'ont été. On va bien préparer cette rencontre », a relevé le coach. Il n'en demeure pas moins qu'il annonce que son équipe va essayer de bien récupérer physiquement.

«Nous avons 23 internationaux, tous avec des qualités différentes. Il est clairement qu'un certain moment nous allons privilégier la récupération aux prochains matchs», conclut-il.

ISMAEL BENNACER, HOMME DU MATCH : «C'est la magie du coach»

Ismaël Bennacer a été désigné homme du match. Le milieu de terrain d'Empoli (Italie) est l'homme à tout faire dans ce milieu de terrain des Fennecs. Après avoir fait bonne impression face au Kenya lors du match comptant pour la première journée du groupe C, Ismael Bennacer a éclipsé le milieu de terrain du Sénégal. Il a multiplié le pressing au milieu. Sa qualité de jeu et de dribble a été décisive. Ce qui ne semble pas ébranlé le joueur de 21 ans. Au-delà du génie qu'il est, sa prestation, dit-il, porte la signature du coach, Djamel Belmadi. «C'est la magie du coach», qualifie-t-il la stratégie mise en place par Djamel Belmadi.

«On a été bien préparés techniquement comme tactiquement. Nous les avons étudiés. C'est la magie du coach. C'était surtout dans l'envie», souligne-t-il à la salle de conférence. Avant d'ajouter : «le coach nous a indiqué de faire encore plus qu'en première mi-temps. Ce que nous avons fait. On a décidé de ne rien lâcher et tenir le coup».

«La victoire d'aujourd'hui (hier, Ndlr) reste un match. Cela ne veut rien dire à part une victoire, nous nous projetons déjà sur les prochains matchs», déclare-t-il.

Après avoir reçu son trophée de meilleur homme du match, le jeune joueur a indiqué que «c'est une fierté personnellement d'avoir obtenu cette distinction une deuxième fois consécutive. Je dois continuer pour faire tout et aussi aider l'équipe». Pour l'équipe du Sénégal, Bennacer estime que «c'est un favori à cette Can. Le Sénégal est une très grande équipe ».

VICTORIEUX DU BURUNDI (1-0) : Madagascar met un pied en huitièmes

Madagascar s'est imposé hier, jeudi 27 juin, face au Burundi à Alexandrie lors de la deuxième journée du groupe B. Les Barea ont inscrit le seul but de la rencontre lors de la deuxième période grâce à un coup franc de Marco Ilaimaharitra (1-0). Cette première victoire en CAN leur laisse un grand espoir pour accéder au second tour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.