Cote d'Ivoire: Avant son départ du pays - Le représentant de l'UNICEF fait ses adieux à la première dame

Fin de mission pour le représentant de l'Unicef (Fonds des Nations unies pour l'enfance) en Côte d'Ivoire. Après trois ans de bons et loyaux services à la tête de cette agence du Système des Nations unies, Dr Aboubacar Kampo quitte le pays pour l'Afghanistan où il prendra fonction le 1er juillet 2019.

Avant son départ, il a tenu à faire ses adieux à la Première Dame de Côte d'Ivoire qui l'a reçu, le mardi 25 juin dernier, à la résidence présidentielle de CocodyRiviera Golf. Il s'agissait aussi, pour Dr Kampo, de témoigner sa gratitude à Mme Dominique Ouattara pour son étroite collaboration avec l'Unicef.

«Je suis venu voir Son Excellence Madame la Première Dame de Côte d'Ivoire pour lui annoncer mon départ définitif de la Côte d'Ivoire. J'ai été réaffecté pour diriger le bureau d'Unicef en Afghanistan. Et donc, je voulais tout simplement lui présenter mes civilités et la remercier pour tous les efforts qu'elle a fournis pour l'Unicef. Nous la considérons comme une championne qui a toujours répondu à l'appel d'Unicef », a déclaré M. Kampo à sa sortie d'audience.

Peu avant, la Première Dame avait félicité le désormais ex-représentant pays de l'Unicef en Côte d'Ivoire pour « l'excellent travail réalisé» durant sa mission et surtout pour la bonne collaboration. Médecin et spécialiste de santé publique, Aboubacar Kampo avait pris fonction en Côte d'Ivoire en juillet 2016.

Sous son leadership, l'Unicef, en collaboration avec le gouvernement ivoirien, a conduit avec succès plusieurs projets novateurs qui ont contribué à améliorer la vie des enfants à travers le pays, en commençant par la construction de salles de classe en matériaux faits de plastique recyclé. Depuis, la construction d'une usine de transformation du plastique est en cours à Abidjan.

Un projet qui permettra de lutter contre la pollution plastique qui exacerbe les maladies potentiellement mortelles pour les enfants, tout en permettant aux enfants d'avoir accès à un environnement propice à leur apprentissage. Dr Kampo, récemment, été fait officier de l'ordre du mérite du ministère de l'Éducation nationale pour sa contribution au secteur de l'éducation.

Parmi d'autres réalisations des dernières années, l'Unicef a récemment soutenu le gouvernement dans le cadre d'une opération spéciale d'enregistrement de naissances qui a permis à plus de 600 000 enfants du primaire d'obtenir un extrait d'acte de naissance.

Les centres hospitaliers du pays ont également été équipés d'un ballonnet intra-utérin (UBT) pour prévenir les hémorragies et réduire le nombre de décès des mamans à l'accouchement. «(... ) C'est avec un pincement au cœur que je pars. Je me suis vraiment senti chez moi ici en Côte d'Ivoire, mais je suis confiant que toute l'équipe continuera le travail que nous avons commencé», a-t-il confié, via un communiqué de son institution annonçant son changement de poste d'affectation.

Aboubacry Kampo sera remplacé en septembre prochain par Marc Vincent. D'origine canadienne, ce dernier est actuellement directeur du choléra et des finances innovantes auprès de l'envoyé spécial pour le Bureau des Nations unies en Haïti.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.