Guinée/Egypte: CAN 2019 - Soupçonnés d'immigration clandestine, les supporters guinéens surveillés comme du lait sur le feu

Existe-t-il une relation entre CAN 2019 et immigration clandestine ? Vous ne voyez peut-être pas le rapport, mais les autorités égyptiennes ont vite fait de trouver le lien entre les deux choses.

Leur cible privilégiée, les Guinéens, qu'elles soupçonnent de vouloir profiter de leur venue au pays des Pharaons à la faveur de la CAN pour rester sur place après la compétition et en profiter pour rallier l'Europe. Ce pays aurait une très mauvaise réputation chez les Egyptiens en ce qui concerne l'immigration clandestine. Les passeports des supporters sont donc scannés à chaque match.

« Ils scannent le passeport de chaque supporter pour le problème d'immigration. Ils disent que les Guinéens sont venus pour traverser, c'est pourquoi ils scannent les passeports pour empêcher les supporters de rester après la CAN. Selon l'ex ministre Isto Keira, ils font ça parce que la Guinée n'a pas une bonne réputation en Egypte », a indiqué l'envoyé spécial en Egypte du média 224 Infos.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.