Cameroun: Gestion des urgences sanitaires - Le Centre national des opérations disponible

L'ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun a rétrocédé la structure au ministère de la Santé publique vendredi dernier à Yaoundé.

Un rôle-clé dans le cadre de la sécurité sanitaire au Cameroun. Le tout nouveau Centre national des opérations des urgences sanitaires a été rétrocédé le 21 juin dernier au ministère de la Santé publique, par Peter Henry Barlerin, ambassadeur des États-Unis au Cameroun. La structure est un fruit du partenariat Cameroun-Etats-Unis. Par l'intermédiaire de l'Agence de réduction des menaces du gouvernement américain, les Etats-Unis ont accompagné le Cameroun non seulement dans l'équipement de la structure, mais vont également appuyer dans le fonctionnement et la formation des ressources humaines.

De quoi faire de ce centre, un véritable cerveau, qui va commander au quotidien l'action de riposte et de préparation aux épidémies et aux autres urgences de santé publique au Cameroun. Selon Peter Henry Barlerin, ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, le Centre sera connecté aux autres centres d'urgences internationaux.

C'est d'ailleurs le plus grand centre en la matière sur le continent africain. C'est ce que confirme le Dr George Alain Etoundi Mballa, directeur de la lutte contre la maladie au Minsanté. « Lorsqu'il y a épidémie, c'est le monde entier qui a les yeux rivés sur le pays touché pour voir comment il va réagir pour gérer la situ

ation. Au Cameroun, cette réaction se fera désormais à travers le Centre national des urgences des opérations sanitaires, qui constitue d'ailleurs le plus grand centre en la matière, dans le continent africain.» Le Centre national des opérations des urgences sanitaires est également attendu dans la gestion des catastrophes naturelles et des accidents. Le ministre Manaouda Malachie a remercié les Etats-Unis à travers l'ambassadeur, qui s'est dit disposé à veiller sur la bonne marche de ce projet. Le Centre avait été inauguré le 3 décembre 2018 par le Premier ministre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.