Maroc: Walid Toufic - La chanson arabe s'est éloignée des préoccupations de la société

La chanson arabe, censée refléter les préoccupations et les attentes de la société, s'est éloignée de cet objectif en ce sens qu'elle se retrouve en perte de vitesse, a estimé, mercredi à Rabat, le chanteur libanais, Walid Toufic.

La chanson arabe est marquée actuellement par un style "médiocre" et le choix des paroles "laisse beaucoup à désirer", d'où la nécessité de pallier ce problème, a indiqué le grand artiste libanais lors d'une conférence de presse peu avant de se produire sur scène, le soir à Nahda, dans le cadre de la 18ème édition du Mawazine-Rythmes du monde.

"La musique est un art, une création et non une redondance de paroles pour faire une chanson", a martelé l'artiste libanais aux multiples talents. Toutefois, le légendaire chanteur libanais a souligné que le monde arabe, dont le Maroc, regorge d'artistes talentueux pouvant redorer le blason de la chanson arabe à la seule condition d'avoir la conscience, la conviction et la volonté de revoir la situation de la chanson. Tout en mettant en avant le rôle de la presse pour préserver l'authenticité de la chanson arabe, Walid Toufic a annoncé un concert des plus mémorables à Mawazine au cours duquel il présentera son répertoire le plus connu.

Chanteur et acteur, Walid Toufic a effectué la majeure partie de sa carrière en Egypte. Sa participation en 1973 dans l'émission libanaise "Studio El Fan" a déclenché une longue carrière artistique. Walid Toufic a joué divers rôles dans de grands films égyptiens. L'artiste détient un répertoire riche de près de 600 chansons composées par des auteurs réputés du monde arabe.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.