Afrique de l'Est: Marché boursier - La banque du COMESA émet Rs 18 milliards de titres

Rs 18 MDS ($500 000 000). C'est le montant global d'une importante opération d'émission de titres de dettes qui va se dérouler incessamment sur la plateforme du Marché officiel de la Bourse de Maurice.

Ces titres de créances (obligations) sont libellés en dollars américains et des investisseurs de toute catégorie - publique ou privée - pourront y souscrire. L'initiative revient à l'Eastern and Southern African Trade and Development Bank (TDB), l'organe de financement du Common Market for Eastern and Southern Africa (COMESA).

Le 4 juillet, la TDB fera son entrée officielle sur la plateforme boursière de Maurice sous un régime de cotation secondaire. L'émission des $ 500 millions a été effectuée, dans un premier temps, sur le marché européen et cotée par la suite sur Euronext Dublin. La cotation du titre se fera sur la SEM à partir du 4 juillet. Désormais, un investisseur qui aurait souscrit au titre lors de son émission en Europe, peut s'il le souhaite, négocier le titre sur la plateforme de la SEM. Une transaction sur la Bourse n'entraine pas de nouvelle levée de fonds.

Le retour sur investissement, dont l'échéance est fixée au 23 mai 2024, est de 4,875 %. Cependant, les transactions portant sur cette nouvelle catégorie d'obligations n'auront pas lieu le jour de leur cotation officielle. Le montant des obligations, qui feront l'objet de transactions boursières après la mise en place de la procédure de cotation du 4 juillet, se situe dans le cadre du programme d'émissions à moyen terme de la TDB.

Institution de premier ordre

Sunil Benimadhu, Chief Executive Officer (CEO) de la Stock Exchange of Mauritius, se réjouit de la venue de la banque du COMESA à Maurice. «C'est, en effet, une grande première pour la Bourse d'autant plus que la TDB est une institution multilatérale de développement de premier ordre sur le continent africain. Nous sommes heureux de pouvoir coter un produit en provenance d'une institution financière de grande importance du continent africain.»

Avec ce projet, la Bourse de Maurice franchit une importante étape dans son objectif d'étendre la base de ses opérations à l'échelon mondial pour y attirer des émetteurs internationaux de grand gabarit. La TDB est la troisième grosse pointure de la région à opter pour la destination boursière mauricienne après la Banque africaine de développement et l'Afreximbank.

De plus, la venue de la TDB ajoute un plus à la réputation de la Bourse de Maurice. C'est en effet la première fois que celle-ci accueille une institution émettrice spécialisée dans la cotation d'euro-obligations, ainsi nommées du fait que ces titres de créances peuvent ne pas être libellés dans la devise du pays où l'opération de cotation est effectuée. Bien que l'émission ait lieu à Maurice, les obligations cotées ne seront pas libellées en roupies mais en dollars américains.

«La démarche de la TDB, indique Sunil Benimadhu, permet à la Stock Exchange of Mauritius de mettre en évidence une nouvelle facette de sa capacité d'opération. C'est un élément qui contribue à la positionner comme une plateforme attractive pour les sociétés émettrices d'instruments financiers de la région du continent africain».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.