Sénégal: Saint-Louis / Adéquation formation-emploi au Sénégal - Dame Diop lance le programme de formation écoles-entreprise

Le ministre de la Formation professionnelle, de l'apprentissage et de l'artisanat a bouclé hier, jeudi 27 juin, sa tournée de 48 heures effectuée dans la région de Saint-Louis.

Dame Diop a présidé un Comité régional de développement (Crd) sur le lancement du Programme de formation école-entreprise. Son département a signé des conventions de partenariat et divers contrats d'apprentissage entre les entreprises de la place et les jeunes de Saint-Louis. Au total, 888 places ont pu être obtenues au sein de diverses entreprises de la région.

C'est la grande salle du Lycée Technique André Peytavin de Saint-Louis qui a abrité hier, jeudi 27 juin, le Crd sur le lancement du programme dénommé Programme de formation École-Entreprise. Une rencontre qui entre dans le cadre des 48h de tournée à Saint-Louis qu'a effectué le ministre de la Formation professionnelle, de l'apprentissage et de l'artisanat. Dame Diop y a visité divers centres de formation des communes de Richard-Toll et Diama ainsi que le village artisanal au premier jour. "Nous en avons vraiment profité pour visiter les structures qui dépendent de notre département, rencontrer les acteurs et échanger avec eux sur les contraintes et les perspectives", a renseigné le ministre Dame Diop.

Le deuxième jour était consacré au lancement officiel de ce programme de formation destiné aux jeunes de Saint-Louis. Cela s'est fait à travers la signature de conventions de partenariat et de divers contrats d'apprentissage entre les entreprises et les jeunes de la région de Saint-Louis. " Je me réjouis quand-même que c'est un total de 888 places que nous avons pu avoir dans les entreprises. Des jeunes vont aller dans ces entreprises se faire former et compléter leurs formations dans leurs établissements dans le cadre d'une formation en alternance que nous avons contextualisée au Sénégal pour en faire une formation école-entreprise.

Donc, je repars de Saint-Louis absolument satisfait", a soutenu la ministre Dame Diop qui a plaidé pour une jeunesse formée afin de régler de manière définitive la question de l'employabilité. Rien que dans le domaine de l'agriculture, ce sont en tout 500 jeunes qui vont être enrôlés par la Fédération des périmètres autogérés (Fpa) de Saint-Louis. "Cela cadre parfaitement avec les orientations du Président de la République.

Comme vous le savez, le Plan Sénégal Émergent (PSE) s'adosse sur l'agriculture. Aujourd'hui, nous ne pouvons pas espérer aller à l'émergence en ne développant pas notre agriculture", a-t-il ajouté tout en se réjouissant de l'engagement exprimé par les entreprises du Nord pour accompagner les jeunes de la région.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.