Cameroun: Paul Biya est devenu un problème pour ses amis suisses

Les voyous de la sécurité de Paul Biya nous ont rendu un énorme service. Il y a lieu de leur dire merci.

Samedi non seulement toute la Suisse aura les yeux rivés vers l'hôtel Intercontinental de Genève mais également le monde entier à travers les médias anglais, américains, français et la puissante Aljazeera.

Paul Biya lui même n'a jamais organisé un événement qui aura une telle couverture internationale.

Il faut savoir que Genève est une capitale très stratégique sur terre. Vous avez non seulement le gotha de la finance, des organisations internationales mais aussi les stars, lobbyistes et autres.

Dans ce type d'endroit, on n'aime pas tout ce qui fait le bruit. C'est pourquoi Biya lui même aime Genève.

Cette affaire embarrasse sérieusement les autorités suisses. Si vous ajoutez les manifestations devant leurs ambassades c'est la totale. S'ils pouvaient jeter Biya dans un avion ils l'auraient fait.

La Suisse est un pays très tranquille où les grands du monde viennent cacher leur argent, négocier leurs Business et se reposer.

Ils le font en cachette or avec Biya d'autres pays peuvent s'inspirer de la démarche de la BAS et la suisse peut devenir un terrain de contestation pour les dictatures et les bandits. Ça là ils n'en veulent pas.

Biya est en Suisse parce qu'il est très malade. À défaut, ils lui auraient déjà gentiment demandé de rentrer chez lui.

Paul Biya est devenu un problème pour tout le monde. Y compris ses amis. Quelle triste fin.

Cameroun : Le cardinal Tumi primé par Transparency International

Gabon, CAN 2013, le Gabon représenté par deux arbitres │Football

* requis

Adresse Email *

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.