Congo-Brazzaville: Journée internationale olympique - Le Cnosc met le roulers sport et le kick boxing à l'honneur

La célébration de l'événement au Congo a permis au Comité national olympique et sportif congolais (Cnosc) de mettre en valeur des deux disciplines sportives, en les associant pour la première fois aux autres bien connues.

La journée internationale olympique est célébrée chaque 23 juin à travers le monde. Dans son message à l'occasion de l'édition de cette année, le président du Comité international olympique (CIO) a rendu hommage aux comités nationaux olympiques qui permettent à tous d'être plus proches du sport et de ses valeurs, grâce aux nombreuses activités sportives, pédagogiques et culturelles organisées tout au long de l'année.

Thomas Bach a aussi souligné que dans ce monde fragile (... ), cette journée rappelle « le pouvoir du sport et sa capacité à rendre le monde meilleur de bien de façon ».

C'est dans cet esprit que plusieurs ateliers ont été organisés, le 29 juin à Brazzaville, à l'esplanade du stade Alphonse-Masamba-Débat pour commémorer le mouvement olympique moderne, mais aussi fêter le cent vingt-cinquième anniversaire de la création du CIO, par Pierre de Coubertin. Le Cnosc a réussi à rassembler d'abord autour de la marche sportive dont le départ a été donné à la corniche avec pour point de chute l'esplanade du stade Alphonse-Massamba-Débat.

« Nous avons parcouru une distance de 17 km. Nous avons commencé de la corniche jusqu'à l'esplanade du stade Alphonse-Massamba-Débat. La marche s'est bien déroulée. L'ambiance était conviviale. Il n'y a pas eu d'incident », a déclaré Fresys Gantsélé, marcheur du club Vimba.

La structure mère des fédérations au Congo a ajouté une touche particulière à cette fête en invitant d'autres partenaires comme Lion d'Or, une plateforme qui regroupe plusieurs associations sportives que dirige Cyr Ebina et Airtel Congo.

Après la marche, les dirigeants du Cnosc ont passé en revue plusieurs atéliers, notamment celui de tennis de table et de l'athlétisme. Cette dernière discipline a regroupé les enfants en bas âge autour des lancers de précision, la vitesse et le lancer en tournée.

La découverte des nouvelles disciplines comme le roulers sport à travers ses épreuves de vitesse, le slalom et le high jump (saut en hauteur) faisait partie de la particularité de cette célébration.

« C'est un sport qui se pratique à chaussures de roue. Ici au Congo c'est une nouvelle discipline sportive qui fait ses débuts. Il y a des plots qu'il faut franchir. Nous avons des casques de protection », a précisé Patient Minga, le directeur technique. « Le roulers sport englobe plusieurs disciplines. Nous avons la vitesse, le slalom ( où l'on classe les plots), la descente, le soccer (qui se pratique comme le football), le marathon, le rollball (qui se pratique comme le handball) et le high jump. Il est pratiqué avec deux barres à niveau », a-t-il expliqué.

L'atelier de kick boxing a aussi permis à ses dirigeants de vulgariser cette discipline.

« Nous sommes présents par le kick boxing qui est une valeur ajoutée au Congo. Sur le plan international, nous avons une aura très positive et très rayonnante. Notre présence à la Journée internationale olympique n'est pas surprenante. A cet effet, nous allons vulgariser le kick boxing en quelques phases de démonstration en atelier. Nous souhaitons que les autorités du pays accordent beaucoup de crédit à cette discipline afin de ramener le Congo à sa valeur sportive », a commenté le coach Césaire Alfred Nzobo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.