Guinée: Autonomisation et réinsertion sociale de 500 jeunes à Conakry et Nzérékoré - Tenu d'un atelier bilan du projet

Atelier sur bilan du projet autonomisation et réinsertion sociale de 500 jeunes à Conakry et Nzérékoré

Un atelier bilan du Projet d'autonomisation, de réinsertion sociale et de renforcement de la participation citoyenne de 500 jeunes à la sécurité et à la prévention de la violence dans les communes de Matoto et Ratoma à Conakry et Nzérékoré en Guinée forestière s'est tenu ce jeudi 27 juin 2019 dans la capitale guinéenne.

Dans son discours, Abdoul Latif Haïdara chargé de programme gouvernance au programme des nations unies pour le développement (PNUD) a dit que l'objectif de cet atelier est de dresser le bilan de mise en œuvre du projet de recueillir des recommandations par les acteurs et/où parties prenantes dans la perspective de sa présentation.

« Il vous souviendra que ce projet a été initié en vue de mobiliser les jeunes hommes et jeunes femmes dans une dynamique de synergie avec les leaders politiques locaux et les services de sécurité afin de réduire les actes de délinquance et de violences urbaines dans deux communes de Conakry et la ville de Nzérékoré, à travers une insertion socio-économique et un engagement citoyen des jeunes désœuvrés. Ceci est parti du constat selon lequel, les jeunes sont les principales victimes d'agressions ou de virus, et selon toute vraisemblance, ils en sont aussi les principaux auteurs, à travers les phénomènes de gangs et de clans dans les quartiers. De plus, des groupes de jeunes sont un élément central des manifestations politiques et sociaux », a-t-il indiqué.

De son côté, Amadou Bailo Diallo coordinateur du projet a dit que les résultats attendus sont: l'insécurité et les violences urbaines de nuit dans deux communes de Conakry et dans la commune urbaine de Nzérékoré sont réduits et la cohésion sociale renforcée.

Parlant des résultats atteints, il indique que 1250 personnes dont plus de 400 femmes composées de leaders locaux, les associations de jeunes femmes ont été sensibilisées au gouvernorat de Conakry et dans toutes les trois communes cibles du projet.

Présent à la rencontre, le secrétaire de la commune de Nzérékoré a remercié les initiateurs du projet qui à ces yeux est d'une importance capitale. Plus loin, il a souhaité que le projet soit élargi dans les 22 quartiers de sa commune au lieu de quatre.

La cérémonie a été présidée par Youssouf Saran Donzo directeur national de l'emploi jeunes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.