Sénégal: Les services des douanes sur les 798 kg de cocaïne saisis au port de Dakar - "Les investigations se poursuivent"

Ministre de l'Intérieur, Angelo da Viegas Tavares

Dakar — La douane sénégalaise annonce avoir entamé un "travail de contrôle, de vérification et d'investigation", en vue de recueillir "toutes les informations utiles et nécessaires à l'enquête" portant sur la saisie de 798 Kg de cocaïne au môle 1 du port de Dakar, dans la nuit de samedi à dimanche.

"Le travail de contrôle, de vérification et d'investigation se poursuit pour recueillir toutes les informations utiles et nécessaires à l'enquête", annoncent les services concernés dans un communiqué parvenu à l'APS.

Dans ce cadre, la douane sénégalaise "a ouvert des passerelles d'échange et de collaboration avec l'ensemble des Forces de Défense et de Sécurité", dans le but de conduire cette enquête "avec sérénité, professionnalisme et avec toute la rigueur requise dans des dossiers comme celui-ci".

Dans cette opération, la douane sénégalaise a ouvert des passerelles d'échange et de collaboration avec l'ensemble des Forces de Défense et de Sécurité.

Elle promet de communiquer, "à chaque fois que de besoin et en toute transparence sur tout ce qui concerne cette affaire", notant que la lutte contre le trafic de stupéfiants "est un combat pour la paix, la stabilité et le développement économique et social du pays qui requière la collaboration et le soutien de tous les sénégalais aux Forces de défense et de sécurité afin qu'elles puissent faire face à ce fléau planétaire".

La drogue saisie dans la nuit de samedi à dimanche "a été découverte sur 15 véhicules dans un lot de dizaines de Renault neufs (même type de véhicules que ceux qui avaient servi de cache aux 238 Kg de cocaïne saisis le 26 juin dernier)", signale le communiqué.

"La prise a été effectuée sur un bateau dénommée « Grande Nigéria » en provenance du Brésil, en présence du directeur de l'OCRITIS", l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants, précise le communiqué.

Selon la même source, cette saisie s'inscrit dans le cadre de la lutte contre la Criminalité transfrontalière organisée (CTO).

Une enquête avait été ouverte mercredi en vue de déterminer l'identité des trafiquants convoyeurs des 238 kg de cocaïne saisis le même jour au Môle 1 du port de Dakar, aux environs de 2h30 au Môle 1 du port de Dakar.

Selon le directeur régional des douanes de Dakar Port, Babacar Mbaye, "la drogue a été découverte sur 4 véhicules, avec des traces trouvées sur un cinquième dans un lot de 24 véhicules neufs".

Il a précisé que "ces véhicules étaient en provenance du port de Paranaguá (Etat du Paraná au Brésil)" et avaient pour "destination finale" le port de Luanda, en Angola.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.