Cameroun/Ghana: « Nous manquons d'efficacité »

Face au Ghana samedi dernier, le sélectionneur national, Clarence Seedorf, a surpris tout le monde avec un dispositif tactique nouveau. Qu'est-ce qui peut justifier cette option ? C'est vrai que ce fut une option expérimentale qui suscite quelques interrogations en pleine compétition. Clarence Seedorf est passé du 4-3-3 au 3-4-3.

Le technicien néerlandais a fait confiance à un onze innovant qui a bien voulu convaincre dans tous les compartiments. On voit à travers cette option, l'harmonie physique, tactique et stratégique. Comment avez-vous apprécié le passage de quatre à trois joueurs en défense ? Le principal aspect à relever à ce niveau est le fait que la défense camerounaise n'a pas concédé de but. Michael Ngadeu et Jean Armel Kana Biyik n'ont pas eu de difficultés à imposer leur prégnance physique aux attaquants adverses.

Toutefois, la charnière centrale a donné des sueurs froides à la suite d'erreurs de marquage ou d'imprécisions techniques. Tout au long du match, ce duo a eu du mal à alterner la défense en zone et le marquage individuel. Il faut relever aussi le travail des latéraux qui ont pleinement rempli leurs tâches offensives et défensives. D'un point de vue général, quel diagnostic faites-vous du jeu des Lions ? Contrairement à la première rencontre, le onze entrant expérimental de samedi dernier a pris le temps d'observer et de rechercher les failles ghanéennes. L'équipe a mis du temps pour harmoniser le jeu et monter progressivement en puissance. Le Cameroun a fait preuve de maturité dans sa domination physique et technique.

Les Lions étaient maîtres du jeu et ont fait courir les Black Stars qui ont subi les initiatives camerounaises pendant le gros de la partie. On remarque aussi une amélioration dans la prise de balle, la réaction, le positionnement et la relance de notre dernier rempart. Le Cameroun a dominé sans toutefois « tuer » le match... Effectivement, les Lions ont eu d'excellentes opportunités de but non concrétisées. Nous manquons d'efficacité aussi bien sur les balles arrêtées que sur les phases de jeu élaborées. La prestation au milieu de terrain n'est pas mauvaise.

Il a juste manqué de bonnes cartouches aux attaquants. Le sélectionneur devra accentuer le thème de la finition dans les prochaines séances théoriques et pratiques d'entraînement. Il doit également réajuster le discours psychologique en mettant l'accent sur la détermination et le réalisme au regard de la carence en endurance observée durant les 10 dernières minutes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.