Sénégal: Thiès - Aar Li nu Bokk a déposé une lettre d'information pour un rassemblement pacifique, vendredi

Thiès — La section de Thiès de la plateforme Ar Linu Bokk a déposé lundi à la préfecture de la cité du rail, une lettre d'information pour la tenue d'un rassemblement pacifique, vendredi, à la promenade des Thiessois.

"Nous avons déposé ce matin la lettre d'information auprès de l'autorité préfectorale, pour qu'on puisse prendre toutes les dispositions nécessaires pour (nous permettre de) tenir notre rassemblement le vendredi 5 juillet 2019", a indiqué lundi Moussa Ndiaye, porte-parole du jour.

Le rassemblement sera suivi, dans le futur, d'une série d'actions multiformes.

La plateforme Aar Linu Bokk, qui regroupe des partis politiques et des organisations de la société civile, rencontrait la presse au siège du Mouvement "Y en a marre", sis à la place Mamadou Dia.

La lettre d'information a été réceptionnée et transmise au commissariat, qui a convoqué mardi les signataires, pour des besoins d'enquête et autres formalités, a indiqué Moussa Ndiaye, qui avait à ses côtés plusieurs membres de la plateforme, dont notamment le juge Hamidou Dème, membre de la plateforme nationale.

Le porte-parole a dit espérer que ce "droit constitutionnel" de manifestation sera encadré par l'autorité.

"Pour la première manifestation, nous avons prévu de faire un rassemblement, mais les autres seront sous diverses formes". Il pourrait y avoir des marches, des conférences publiques, débats et des panels avec des experts du domaine du pétrole.

Des concertations sont en cours afin de valider les divers formats à retenir pour ce "vaste et long combat", a dit Moussa Ndiaye.

"Depuis le début du premier mandat du Président Macky Sall, des Sénégalaises et Sénégalais de tous bords et d'horizons divers se sont mobilisés pour documenter et dénoncer la spoliation des ressources naturelles du Sénégal en général, le pétrole et le gaz en particulier", a relevé dans une déclaration lue à la presse, Abdoulaye Bathily Junior, un des membres.

"Malgré la saisine par certains compatriotes de nos juridictions nationales et même internationales, aucune mesure n'a été prise pour éclairer l'opinion", a-t-il déploré.

La plateforme Aar Linu Bokk a quatre objectifs que sont la transparence dans la gestion des ressources naturelles du Sénégal, la "transmission de tous les dossiers liés au contrat pétrolier à la justice, afin que des sanctions appropriées soient prises contre toutes les personnes reconnues coupables".

Enfin, le regroupement vise aussi la "renégociation des contrats pétroliers et gaziers", tout comme le "recouvrement des avoirs" issus de ces ressources.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.