Afrique: CAN 2019 / Bakambu - « On va croire, on va croiser les doigts »

Début de CAN 2019 chaotique pour la RDC, l'équipe s'est reprise hier face au Zimbabwe. Besoin d'une large victoire et espérer les résultats dans les autres groupes pour se qualifier, la RD Congo a su remplir le premier critère. C'est ce qui dépend de l'équipe de Florent Ibenge. Elle a étrillé (4-0) le Zimbabwe.

Les autres paramètres ne dépendent pas de l'équipe congolaise. La RDC n'a pas son destin entre ses mains. Son sort est dans les mains des autres équipes de la CAN 2019. Pour faire partie des 4 meilleurs troisièmes, des équipes actuellement classées 3èmes doivent perdre leur dernier match de groupes. Ce qui fait qu'il trop d'éventualités.

Mais l'attaquant de Beijing Gouan (D1/Chine) Cédric Bakambu, auteur d'un doublé hier croit jusqu'aux bouts.

« Il y a toujours l'espoir, on va croire, on va croiser les doigts. Je suis croyant, il n'y a pas de hasard dans la vie. On laisse notre sort entre les mains de l'Eternel et on verra ce qui se passera. Mais quoique ce qui se passera, on a la tête haute et je suis très fier de mes coéquipiers » a-t-il affirmé.

Cédric Bakambu revient sur le mauvais départ de l'équipe congolaise qui la met actuellement dans ce pétrin.

« On a mal commencé la compétition. On a eu quelques problèmes en interne. On a rectifié face à l'Egypte mais malheureusement on n'a pas su gagner la rencontre. Aujourd'hui on avait à cœur de gagner, la RDC ne peut pas se permettre de sortir de la compétition avec zéro point. On a tout donné, on a été récompensé et je tiens à féliciter mon équipe et tous ceux qui ont cru en nous », a-t-il conclu.

Il ne reste que moins de 48h aux Léopards de la RDC de connaître leur avenir à la CAN 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.