Cote d'Ivoire: Electrification de 5 villages dans le Worodougou/ Hamed Bakayoko - «C'est un acte concret qui va changer radicalement les vies des populations »

Un geste apparemment simple qui vaut pourtant son pesant d'or dans la vie des populations de Bonna, de Monso, de Wongo, de Ginmana et de Kéhé. Jeudi dernier, le ministre d'Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko a sorti définitivement les populations de ces cinq villages de la sous-préfecture de Worofla des ténèbres par leur mise sous tension électrique.

Les tamtams ont résonné, les masques de réjouissance sont sortis et les populations dans leurs tenues des grands jours n'ont pas boudé leur l'immense plaisir d'être désormais connectées au réseau électrique national.

C'est dans une ambiance indescriptible, rythmée de danses, de cris de joie que l'émissaire du gouvernement a appuyé sur le bouton pour mettre fin à la longue attente des villageois d'être à la lumière. «Je suis venu réaliser la promesse du président Alassane Ouattara. Il vous a promis le développement.

Il vous a promis une meilleure vie. Aujourd'hui plus que mille discours, l'acte que nous venons de poser est un acte essentiel dans le développement d'une localité. Car, l'électricité va améliorer votre cadre de vie, votre santé, votre accessibilité à l'eau potable, aux nouvelles technologies de l'information...

L'électricité va changer radicalement vos vies. C'est un acte concret que nous avons posé et qui va changer vos vies », a indiqué le ministre d'Etat Hamed Bakayoko sous les applaudissements nourris. Selon lui, le gouvernement sous la houlette du premier ministre, Amadou Gon Coulibaly est désormais inscrit dans une dynamique d'actes concrets qui va impacter les vies en Côte d' Ivoire.

Car, a-t-il poursuivi, la Côte d'Ivoire a fini avec la politique politicienne, la politique des discours creux. «Aujourd'hui, les Ivoiriens veulent du concret. A partir de maintenant, les actions des membres gouvernement seront liées à l'amélioration des conditions de vie des populations comme ce que nous venons de faire.

Nous avons posé un acte concret qui n'a rien à voir avec les bavardages et autres promesses politiciennes », a martelé Hamed Bakayoko.

Par les voix du maire de Worofla, Dr Bamba Bouaké, et du président du conseil régional du Worodogou, les habitants des villages électrifiés n'ont pas tari d'éloges à l'égard du président de la République, Alassane Ouattara, et de son gouvernement. Qui, selon eux, ne ménagent aucun effort dans le combat de l'amélioration des conditions de vie aussi bien dans les villes que dans les villages.

«Nous sommes honorés, heureux et très enthousiastes. Nous disons merci au chef de l'Etat, Alassane Ouattara et au Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

Les chefs de villages, les vieux et les sages me chargent de dire encore merci au chef de l'Etat et que depuis son avènement au pouvoir, ils se rendent compte qu'ils ont un président soucieux de leur bien-être et du développement de la Côte d'Ivoire.

A Worofla ici sur 30 villages que compte la sous-préfecture, il ne reste que deux non électrifiés. Pour les vieux, cela est une marque de considération de la part du président de la République », s'est réjoui le premier magistrat de Worofla, avant de rassurer les autorités étatiques du soutien sans faille des populations à toutes leurs initiatives.

«Le président de la République peut dormir tranquille. Tout ce qu'il dira et la voie qu'il montrera seront la voie de Worofla.

Monsieur le ministre d'Etat, vous pouvez compter sur Worofla. Il n'y a pas deux discours ici. Il n'y a que celui du chef de l'Etat. C'est pourquoi tous les 30 chefs de villages sont là pour témoigner de ce soutien indéfectible », a-t-il insisté.

Le président du conseil régional, Fofana Bouaké, a embouché la même trompette pour traduire la reconnaissance des populations au premier citoyen ivoirien pour sa confiance accordée aux filles et aux fils du Worodougou et ses actions de développement dans cette région.

En effet, le directeur général de de la Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière (SICOGI) a souligné que le département de Séguéla compte aujourd'hui 113 villages électrifiés sur 165.

« De 45 villages électrifiés en 2011, nous sommes aujourd'hui à 113. Le président de la République Alassane Ouattara a, en 8 années de pouvoir, fait plus que ce qui a été fait en 50 ans.

Il faut être reconnaissant envers lui pour l'encourager à poursuivre ses actions pour le bienêtre des populations », a-t-il estimé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.