Afrique de l'Ouest: Filière bétail viande de l'Afrique de l'ouest - Les acteurs réfléchissent sur les moyens pour redynamiser le secteur

Un conclave pour insuffler une nouvelle dynamique à la filière bétail viande dans la sous-région ouest-africaine. A l'initiative de la Confédération des fédérations nationales de la filière bétail viande de l'Afrique de l'Ouest (Confenabvi-AO), plusieurs acteurs du secteur se sont retrouvés du 25 au 27 juin dernier à Abidjan, dans le cadre d'un atelier d'échanges.

Et cela, en présence du Pca de Cofenabvi-AO, M. Issiaka Sawadogo, du président de la Fenacofbvi-CI, M. Cissé Ibrahima, des représentants des pays membres (Mali, Niger, Burkina, etc.) et de celui du ministre des Ressources animales et halieutiques, Kouassi Joseph.

Il s'agissait, pour les organisateurs, de fournir aux participants une meilleure compréhension des attitudes des hommes et des femmes ; d'examiner les notions telles que nature, origine, étendue et effets du genre ; de développer une meilleure compréhension du terme genre.

Les travaux se sont déroulés autour du thème : « Adoption des documents de Plaidoyer et du genre dans la chaine de valeur BétailViande».

Faut-il le noter, la Cofenabvi-AO est un marché de plus de 300 millions de consommateurs dont les activités de la filière contribuent à plus 30% aux jeux monétaires de l'Uemoa et occupent plus de 50% de la population active des zones rurales des pays du sahel (Mali, Burkina, Niger).

Enfin, la Confenabvi-AO est née au cours de l'Assemblée générale des 27 et 28 décembre 2004, tenue à Bamako (Mali), de la volonté des acteurs de la filière bétail-viande.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.