Cote d'Ivoire: Dédicace de "Wassulu, sur les pas de l'Almamy Samori Touré" - Dr Issiaka Diakité-Kaba révèle l'homme dans toutes ses dimensions

"Samori Touré était tout à la fois : commerçant, expansionniste. Il a été foncièrement frustré ! » Ces propos, Dr Issaiaka-Diakité Kaba les a tenus récemment lors de la dédicace de son roman historique intitulé «Wassulu, sur les traces de l'Almamy Samori Touré».

C'était à l'amphithéâtre "Mamadou Coulibaly" de l'Ecole normale supérieure (Ens) au sein de l'Université Félix H. Boigny à Cocody.

L'auteur, il faut le noter, est titulaire d'un PhD en Lettres modernes, enseignant à l'Université Félix H. Boigny. A ce titre, Issiaka-Diakité Kaba, en écrivant cette œuvre a voulu rétablir la légitimité et l'image de marque de l'Almamy Samori Touré «

Avant, il est revenu à Jean Valère Djezou (critique littéraire et écrivain) et Dr Yaya Traoré (enseignant-chercheur au Département de Lettres modernes de l'Université de Cocody) de présenter l'ouvrage.

Jean-Valère Djézou, lui, a retenu que «Samori Touré est un personnage défiguré par une communication malhonnête du colonisateur ».

Selon le critique littéraire et écrivain qui présentait l'auteur et l'œuvre, Samori est auréolé de « la légitimé généalogique et génétique, légitimité divine, légitimité morale et légitimité technique ».

Poursuivant, pour JeanValère, Almamy Samori Touré était devenu "un dioula", c'est-à-dire un riche commerçant au marketing adapté aux situations commerciales auxquelles il devait faire face.

Il a passé deux années de formation militaire à l'étranger. Il disposait de connaissances de l'art de la guerre et d'une autorité au combat. Il a conduit la résistance de son peuple à l'esclavage.

Il avait tout le savoir : le savoirêtre, le savoir-faire, le savoir-faire pour défendre son peuple. Tout cela lui conférait la latitude et les compétences pour diriger son empire: le Wassulu.

Quant à Pr Méité Méké, titulaire de la Chaire Unesco pour la culture et la paix, par ailleurs président de l'Ong Sangouya, levant un coin de voile sur l'espace géographique et sociologique du Wassulu, il n'a pas manqué de rapporter que « la Côte d'Ivoire doit être fière de Samori, car, l'histoire de l'Almamy a également pour point d'encrage notre pays. Samori fait partie de la Côte d'Ivoire, il a épousé en secondes noces mon arrière grand-mère  ».

En cela, l'universitaire engage ses pairs et les structures chargées du tourisme en Côte d'Ivoire: « les zones de passage de Samori doivent faire l'objet d'un circuit touristique ». A noter, c'est depuis 2013 que l'idée d'écrire cette œuvre sur Samori, selon l'auteur, a germé.

Cela le conduira à bouquiner et débusquer les meilleurs documents en bibliothèque en France et aux Etats Unis, paradoxalement, en lieu et place des bibliothèques africaines. Découvrir aussi l'histoire du fils de l'Almamy, Kèmè Brèma, et celle de son ami d'enfance Morifindjan Diabaté « Ce livre est immensément riche», est-il convaincu.

Quant à Dr Yaya Traoré, dans sa présentation de l'œuvre, il a fait la description du livre en axant sa communication sur « la couverture », « l'ancrage historique ». Pour lui, le lecteur se délectera d'un livre riche en repères historiques.

Il l'assimile à « un Vade-mecum de la culture africaine ». A l'entame de la cérémonie de dédicace, Pr Sidibé Valy, directeur général de l'Ens, ancien maire de Minignan (Nord de la Côte d'Ivoire), a fait remarquer que le Wassulu a existé avant Samori.

« Ce dernier, avant d'être l'empereur, a été un colporteur de poulets. C'est à Minignan, chez moi, qu'il venait acheter ses volailles. Le Wassulu, c'est à la fois une épreuve et une gageure. Au départ, Samori voulait s'opposer à l'esclavage.

La mère de Samori a été humiliée et retenue captive. La mère étant l'unique richesse que nous avons en pays malinké, il va donc déclencher une guerre. Il va se porter esclave pour qu'on la libère », a témoigné Pr Sidibé Valy.

Expliquant les méthodes de l'Almami, l'orateur dira que c'est contre l'esclavagisme et par les razzias que Samori va déclencher sa guerre.

A propos des plaisanteries à parenté, le premier responsable de la formation des formateurs du secondaire se veut sans ambages : « Si on avait valorisé ces valeurs uniques en Afrique, il n'y aurait jamais eu de guerre dans nos pays. Ce livre contient le savoir, les savoirs.

Assoiffés de culture ». "Wassulu, sur les traces de l'Almamy Samori Touré" est le 1er tome d'une trilogie sur la vie de Samori Touré. Une vie tronquée et l'histoire travestie d'un homme qui fut, en réalité, une icône

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.